Un nouveau centre de recherche à l’université de Varsovie

Un nouveau centre de sciences biologiques et chimiques doit être construit sur le campus Ochota de l’université de Varsovie avec l’aide du Fonds européen de développement régional. Le nouvel édifice promet de fournir des installations de pointe et sera fortement axé sur le développement d’innovations pouvant être exploitées par l’ensemble de l’économie.

Autres outils

 

La mise en œuvre de ce projet, baptisé CENT III, se déroulera en deux phases: la phase un correspondra à la construction d’une partie du centre (10 576 m²) et des voies d’accès et infrastructures nécessaires; la phase deux consistera en la démolition du bâtiment de radiochimie, qui sera remplacé par le reste du nouveau centre de recherche (10 456 m²), et en la construction de voies et infrastructures d’accès. Les travaux prévoient de fournir les équipements scientifiques et de recherche, le matériel informatique, les logiciels et le mobilier. La phase un pourrait aussi inclure une modification conceptuelle de l’édifice abritant la faculté de chimie et la démolition d’un bâtiment d’élevage et d’une sous-station.

Des solutions innovantes

En tout, le nouveau centre fournira 133 laboratoires, ainsi que des salles de cours et des amphithéâtres. Les laboratoires créeront une quarantaine d’emplois fin 2019, dont 25 dans la recherche et la commercialisation. L’un des objectifs clés de CENT III est de favoriser le transfert des résultats de recherche entre les praticiens des sciences biologiques et chimiques et l’industrie. Les activités du CENT III seront donc axées sur le développement de solutions innovantes présentant des possibilités ou des applications commerciales dans trois domaines de recherche particuliers: les nouvelles sources d’énergie, la protection de l’environnement et la chimie des composés biologiques.

L’infrastructure de recherche de CENT III sera une plateforme de recherche interdisciplinaire et proposera ses services aux entreprises des secteurs pharmaceutique, médical, énergétique, alimentaire et écologique. Les nouvelles installations fourniront un environnement de travail pour les chercheurs renommés, les jeunes scientifiques et les techniciens originaires de Pologne et d’ailleurs.

Un travail qui mise sur l’ouverture

Les résultats du projet CENT III seront utilisés par d’autres centres de recherche, et ses laboratoires seront accessibles aux utilisateurs externes. Le centre s’efforcera de forger des liens avec les organisations commerciales qui se diront intéressées par une commercialisation ou une application des résultats de recherche du centre. Pour garantir le succès, des analyses de marketing seront réalisées de façon à déterminer la nature de la demande scientifique et commerciale concernant les résultats du CENT III. Les analyses se concentreront sur la recherche de contrats et sur l’exploitation potentielle des solutions innovantes par les entreprises et la communauté scientifique.

Selon les prévisions, entre 50 et 90 projets de recherche utiliseront CENT III en 2019, et entre 150 et 250 en 2022. Entre 10 et 15 innovations (produits et procédés) pourraient être mises en œuvre au sein des entreprises en 2019 à la suite d’une coopération avec le centre, et entre 20 et 30 en 2022.

Coût total et participation UE

Le projet «Centre de sciences biologiques et chimiques de l’université de Varsovie, campus Ochota» dispose d’un budget éligible total de 66 797 570 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s’élève à 56 777 934 EUR pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

04/06/2012