Renforcement des voies et des installations ferroviaires pour des trains régionaux plus rapides

Des travaux visant à moderniser un tronçon de 58 km de long sur la ligne ferroviaire reliant Wrocław à Poznań sont actuellement en cours. Le principal objectif du projet est d’augmenter la vitesse de roulage des trains de voyageurs et des trains de marchandises.

Autres outils

 

Ce projet fait partie des nombreux autres projets programmés sur la ligne ferroviaire E-59 en Pologne, qui s'étend de Chałupki au sud-ouest au port Świnoujście sur la Baltique. Il fait également partie du réseau RTE-T (réseau transeuropéen de transport), qui revêt une haute importance stratégique. À l’horizon 2030, la ligne E-59 supportera des trains de voyageurs qui pourront se déplacer à une vitesse maximale de 200 km/heure.

Rénovation de la ligne et des installations

L’état déplorable dans lequel se trouvent les voies, les aiguillages et les installations techniques de la ligne ferroviaire E-59 contraint les autorités à imposer des limites de vitesses permanentes. Ces problèmes ont augmenté la durée moyenne de trajet des trains à grande vitesse circulant entre Wrocław et Poznań de 15 %, et l’ont pratiquement doublée en ce qui concerne les trains express.

Les travaux sur la ligne électrifiée à double voie, qui s’étend sur environ 162 km, seront répartis en deux phases, et étalés sur plusieurs années; ils ont pour objectif d'augmenter la vitesse des trains et la charge par essieu. Les travaux de la deuxième étape de la phase I concerneront la rénovation d’un tronçon de 58,1 km de voies entre Wrocław et Poznań. Le projet inclut l’acquisition de terres et des travaux de construction depuis Wrocław jusque la limite de la région de Dolnośląskie, au centre de la Pologne.

Des travaux spécifiques seront effectués, notamment l’amélioration des infrastructures ferroviaires et des installations connexes, et la modernisation des gares – y compris la construction d’une nouvelle gare à Wrocław. Le nombre total de passages à niveau sera réduit de 37 à 23, grâce à la construction de routes parallèles et de passages à deux niveaux destinés à remplacer ceux supprimés, et des améliorations seront apportées en termes de sécurité aux passages à niveau restant.

Des trains plus rapides, plus lourds

Une fois le projet terminé, les trains de voyageurs pourront atteindre la vitesse de 160 km/h, et les trains de marchandises 120 km/h. Les améliorations apportées permettront de réduire de plus de neuf minutes le temps de trajet sur le tronçon situé entre Wrocław et la limite de la région de Dolnośląskie. Les voies pourront également supporter des trains plus lourds, avec une charge à l’essieu conforme aux normes européennes pouvant atteindre 221 kN, ainsi que des trains de marchandises d’une longueur allant jusque 750 m.

La modernisation de la ligne permettra de renforcer la sécurité sur cette dernière, notamment grâce à des passages à niveau et des passages pour piétons nouveaux ou améliorés. De nouveaux murs antibruit et des dispositifs anti-vibration devraient également permettre de réduire les effets de la ligne sur l’environnement. Enfin, le projet préparera ce tronçon de ligne à l’installation du système européen de gestion du trafic ferroviaire (ERTMS) et du système européen de contrôle des trains (ETCS) niveau 2, qui devrait être mise en œuvre entre 2017 et 2020.

Date de rédaction

30/03/2011