Vers un réseau sanitaire de qualité supérieure grâce à des investissements majeurs

Une petite ville du centre de la Pologne se prépare à moderniser son réseau de distribution et d’assainissement des eaux. Les travaux comprendront la construction de nouvelles installations, comme des stations d'épuration, ainsi que l'extension et la modernisation de plusieurs canalisations, réseaux et usines de traitement.

Autres outils

 

Ce projet est cofinancé par l’UE et sa durée est évaluée à 36 mois. Une fois finalisé, il offrira un nouveau réseau sanitaire de première qualité, qui bénéficiera à quelque 68 400 habitants de la région.

Remanier le réseau d’assainissement

La ville de Piotrkowsko Trybunalski se situe au cœur de la Pologne, dans la province de Łódź. Connue pour être l'un des centres logistiques clés du pays, elle compte environ 80 000 habitants.

Le projet de modernisation et d’extension de la station d’épuration de la ville tire son origine du besoin d’un remaniement complet du système sanitaire de la région, qui s'alignerait sur les dernières normes de qualité communautaires et nationales en termes de services d'approvisionnement en eau et de traitement des eaux usées.

La plupart de l’argent investi servira à assurer une meilleure qualité des eaux de surface et la protection des ressources en eaux souterraines. D'ici la fin de 2014, le projet devrait avoir modernisé la station d'épuration de la ville, et permis la construction et la rénovation de réseaux sanitaires, de canalisations d'égout, d'approvisionnement en eau et d’eaux de pluie.

Le projet couvre la ville ainsi que plusieurs villages adjacents, dont Wola Krzysztoporska, Sulejów, Grabica, Moszczenica et Rozprza. Il sera mené dans la zone de l’agglomération située à l'intérieur des frontières administratives de la ville de Piotrkow Trybunalski.

En conformité avec les normes de l’UE

La capacité moyenne de la station d’épuration dans sa version modernisée et agrandie devrait passer de 7 000 m3/jour à 12 000 m3/jour, tandis que les nouvelles canalisations d’approvisionnement en eau totaliseront 5,7 km. La longueur totale du réseau de canalisation à moderniser est d'un demi-kilomètre.

La canalisation la plus longue à construire est destinée au réseau sanitaire et courra sur 17,7 km. Elle fonctionnera sous pression par gravité et comprendra des postes de pompage, des drains et une chambre d'amortissement. Le réseau de canalisations d’eaux de pluie et le dispositif combiné d’assainissement devraient tous les deux être modernisés, le dernier sur une distance équivalant à 13,4 km.

La station d’épuration de la ville sera modernisée et agrandie, ce qui débouchera sur une augmentation de sa capacité d’environ 25 %. Elle sera équipée d’un collecteur pour eaux usées épurées sur la rivière Moszczanka ainsi que d’un dispositif de traitement des boues d’épuration. Un exutoire pour eaux usées épurées sera également rénové et équipé de 12,9 km de canalisations de pompage et d’un canal de déversement de 6,7 km débouchant sur la rivière. Les boues déshydratées seront réutilisées dans les décharges locales.

Le projet devrait déboucher sur un réseau sanitaire complet qui couvrira 91 % de la population. Ce taux atteindra 98 % une fois la modification prévue des frontières administratives de la ville mise en œuvre.

Date de rédaction

30/07/2010