Moderniser une ligne de chemin de fer pour réduire les temps de parcours

La modernisation, sur 39 km, d’une ligne de chemin de fer entre Varsovie et Gdynia vise à réduire la durée des trajets nationaux et internationaux.

Autres outils

 

Cinq projets, dont celui-ci, composent le programme de modernisation du tronçon Varsovie-Gdynia de la ligne de chemin de fer E65. En offrant aux habitants des liaisons plus rapides, ce projet a pour objectif de les encourager à emprunter le train. Une fois les travaux de rénovation terminés, les trains de voyageurs atteindront une vitesse maximale de 160 km/heure et les trains de marchandises, 120 km/heure. De plus, la charge d’essieu pourra atteindre 22,5 tonnes.

Les travaux effectués dans le cadre de ce projet se dérouleront sur deux tronçons: sur 13 km pour la ligne de chemin de fer nº 9 et sur 26 km pour la ligne nº 202. Ils comprendront la modernisation des voies et des systèmes de signalisation, l’aménagement de nouveaux quais et le renforcement de l’alimentation électrique des voies. Les grandes gares seront équipées de quais d’une longueur minimale de 400 mètres. De plus, quatre passages à niveau à Gdańsk Orunia seront remplacés par des installations neuves.

D’autres travaux de rénovation sont programmés pour les ponts, les passages piétons, le réseau du métro, les viaducs routiers et ferroviaires et les égouts. Il est également prévu, dans le cadre de ce projet, de placer des murs antibruit et autres protections contre les vibrations (rails sans contact, traverses et tapis anti-vibrations). Des systèmes de drainage seront installés de manière à ce que les petits animaux puissent se déplacer en toute sécurité sous les voies. Les opérations de drainage protègeront aussi les sources d’eau souterraines et de surface.

D’ici 2015, la ligne ferroviaire sera équipée du système européen de gestion du trafic ferroviaire (ERTMS), norme européenne en matière de contrôle de la circulation des trains.

Principaux avantages

Les travaux de rénovation diminueront les temps de trajet entre Varsovie et Gdansk et offriront aux habitants qui vivent à proximité de la ligne ferroviaire un mode de transport plus pratique que la voiture. Une fois ces cinq sous-projets achevés, les gains de temps obtenus sont estimés à 32,4 millions d’euros par an en 2014.

Le programme de modernisation bénéficiera aux nombreux voyageurs d’Autriche, de République tchèque et de Slovaquie, mais également aux habitants de Scandinavie qui rejoignent la Pologne à partir des ports de transbordement de Gdynia et Gdańsk. L’objectif global du projet est d'améliorer l'accès aux principaux pôles économiques de la Pologne.

Il s’inscrit dans le cadre du plan directeur pour le transport ferroviaire en Pologne d’ici 2030 et fait partie du programme européen RTE-T (Réseau transeuropéen de transport) qui a pour but d’améliorer les infrastructures de transport dans l’ensemble de l’UE afin que les personnes et les marchandises puissent circuler de façon optimale d'un point à l'autre du continent.

Coût total et financement de l’UE

Le projet «Modernisation of railway line E 65/C-E 65 on the section Warsaw-Gdynia, area LCS Gdańsk, LCS Gdynia» dispose d’un budget éligible total de 300 457 318 EUR. La contribution du Fonds de cohésion s’élève 129 102 699 EUR pour la période de programmation 2007-2013. Le projet est financé au titre de la priorité «Modes de transport respectueux de l’environnement» du programme opérationnel «Infrastructures et environnement».

Date de rédaction

18/02/2013