Un projet de modernisation des lignes ferroviaires annonce des services plus efficaces – et des économies de temps

Un projet d'installation de systèmes de contrôle sur une section de la ligne ferroviaire entre Varsovie et Łódź devrait raccourcir les temps de trajet sur cet itinéraire tout en améliorant la sécurité.

Autres outils

 

L'aspect central de cet investissement est la construction d'un poste de commande centralisé (PCC) sur la ligne 1 entre la gare de Żyrardów et la gare de Koluszki. Les travaux prévoient aussi la modification du système de rails à la gare de Skierniewice et l'installation du système européen de gestion du trafic ferroviaire (ERTMS) sur les lignes 1 et 17. De plus, un viaduc est en cours de construction sur la route nationale nº 72 aux environs de Rogov.

Changement de vitesse

Avec ces changements, il est désormais possible de contrôler, à partir de la gare de Skierniewice, les trains circulant sur ce tronçon de la ligne Varsovie-Łódź. Ce projet entraîne un certain nombre de bénéfices pour les compagnies ferroviaires et, par ricochet, pour les passagers. Il permet une circulation plus efficace des informations concernant les mouvements des trains et leur contrôle. De plus, les installations ERTMS contribuent à améliorer la sécurité routière.

Enfin, les travaux de modernisation permettent aux trains de circuler à des vitesses adaptées au matériel roulant traditionnel, c'est-à-dire jusqu'à 100 km/h aux environs de la gare de Skierniewice (sur les lignes 11, 12, 529 et 530). Les trains peuvent aussi transporter des charges maximales de 221 kN par essieu suite aux améliorations.

Ce projet, associé à d'autres projets en rapport (mais dotés de budgets séparés) qui s'attachent à améliorer l'ensemble de la ligne ferroviaire Varsovie- Łódź, réduira les temps de trajet, ce qui devrait générer des économies évaluées à quelque 29,4 millions d'euros par an en 2016. On s'efforce aussi de garantir que les adaptations techniques apportées dans le cadre du programme réduiront les dommages environnementaux que génère la ligne. Ces changements devraient surtout profiter aux personnes qui habitent à proximité de la ligne, ainsi qu'à celles qui font quotidiennement la navette entre la capitale polonaise et Łódź.

Cette modernisation est intégrée dans le plan directeur sur le transport ferroviaire en Pologne à l'horizon 2030 («Master Plan for Rail Transport in Poland for the period to 2030», publié en août), sous la priorité relative aux gains d'efficacité du système ferroviaire suite aux améliorations apportées, compte tenu de l'application de normes techniques d'interopérabilité et de normes environnementales.

Investissement total et financement de l'UE

Le projet «Modernisation of railway line Warsaw-Lodz, stage II, Lot C, remaining works» a fait l'objet d'un investissement total de 94 883 063 EUR. La contribution du Fonds de cohésion de l’UE s’élève à 51 090 652 EUR au titre du programme opérationnel «Infrastructures et environnement» pour la période de programmation 2007-2013. Les travaux relèvent de la priorité «Transports respectueux de l'environnement».

Date de rédaction

17/11/2014