Protection contre les risques extraordinaires en Pologne

Un programme d'investissement majeur a permis le développement d'un système d'information intégré et d'une base de données géographiques pour contrer les risques tant naturels qu'industriels en Pologne.

Autres outils

 

Les données recueillies dans le dénommé «système informatique pour la protection contre les risques extraordinaires», ou «ISOK», sont transmises simultanément à des services tels que la police et les pompiers, améliorant le temps et la précision de leurs réponses aux menaces. Ce système améliorant les systèmes de prévention des risques, il augmente la sécurité des citoyens tout en réduisant les pertes économiques engendrées par les catastrophes telles que les inondations.

Le composant principal du système ISOK, qui prend soin de l'échange de données entre tous les utilisateurs du système, se trouve à l'Institut de météorologie et de gestion de l'eau (IMGW). Il permet aux utilisateurs de rechercher des données en fonction de critères spécifiques et est compatible avec des systèmes similaires en Pologne et en Europe.

Un autre élément clé du système ISOK-KZGW est installé au sein de l'Autorité nationale de gestion des eaux (KZGW) et abrite le système informatique de gestion des eaux (SIGW). 

Réponses rapides et précises

Outre ces deux éléments, le système ISOK abrite également une base de données composée de cartes détaillées, montrant les zones à risque en termes d'inondation. En cas d'inondation, ce système peut également proposer une évaluation détaillée des pertes dans une région donnée. Des mises à jour précises et récentes sur les risques météorologiques potentiels, tels que des vents violents ou un épais brouillard, sont également disponibles. Le système propose également un inventaire de toutes les ressources informatiques et de communication disponibles pour les institutions travaillant ensemble à la gestion des crises. En outre, les précieuses informations fournies par le système ISOK viennent appuyer la prise de décision dans les situations dangereuses.

Dans l'ensemble, cet innovant système limite les pertes liées aux inondations, améliore la planification de l'aménagement du territoire, contribue aux décisions d'investissement, augmente le sentiment de sécurité des citoyens et accélère les réponses en matière de gestion des crises. 

Le projet devrait permettre la création de 40 emplois directs et permanents. Le projet ISOK permet à la Pologne de répondre aux exigences énoncées dans la directive de l'UE relative aux inondations.

Investissement total et financement de l'UE

Le projet «IT system for protection against extraordinary hazards (ISOK)» («Système informatique de protection contre les risques extraordinaires (ISOK)») a fait l'objet d'un investissement total de 75 538 065 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s’élève à 50 553 385 EUR au titre du programme opérationnel «Économie innovante» pour la période de programmation 2007-2013. Ces travaux s’inscrivent dans le cadre de l’axe prioritaire «Société de l'information – Établissement d'une administration électronique».

Date de rédaction

27/05/2015