La Pologne trace son avenir

Un projet européen de grande envergure réduira les temps de trajet et améliorera la sécurité routière dans le centre de la Pologne.

Autres outils

 

Le projet de construction de la route «Trasa Górna» permettra de réduire les temps de trajet dans la voïvodie de Łódź, notamment grâce à la suppression d’un goulet d’étranglement et à l’aménagement d’un nouveau tracé plus court, ce qui facilitera les déplacements des familles, des travailleurs, des touristes et des résidents locaux. Le projet réduira également le coût des déplacements et désengorgera la circulation dans le centre historique de Łódź. La nouvelle route a été conçue pour accueillir une forte densité de circulation. Parallèlement, elle libèrera des terres pour les investisseurs au sud du centre-ville.

Un seul projet, de nombreux avantages

De façon générale, la nouvelle route améliorera la qualité de vie des habitants et des personnes qui voyagent dans la région. La mise à disposition de terres pour les investisseurs au sud de Łódź devrait s’accompagner d’avantages sociaux et économiques pour la région, déjà renommée pour sa créativité artistique, la richesse de son histoire, la qualité de son enseignement et ses nombreux parcs naturels. Le projet de route de Trasa Górna prévoit un contournement de 1,5 km le long de la nationale 1, la route principale qui relie le nord et le sud de la Pologne, ce qui aura pour effet de fluidifier la circulation dans cette région cruciale.

La Trasa Górna sera une route publique, non payante et accessible à tous. Le projet devrait permettre une réduction des temps de trajet des personnes équivalant à une économie de plus de 10,6 millions d’euros, à laquelle il convient d’ajouter près de 1,4 million d’euros d’économie supplémentaire sur le transport de marchandises. La réfection des tronçons devrait aussi faire chuter le nombre d’accidents et de victimes de la route dans les secteurs concernés. Enfin, le projet devrait permettre la création de 100 emplois durant ses deux premières années de mise en œuvre.

Un œil sur la route

La Trasa Górna sera une route à double chaussée, dotée sur presque toute sa longueur de trois bandes de circulation dans les deux sens. Le projet prévoit la construction de quelque 2,45 km de route nationale, ainsi que la réfection de la route nationale existante sur 0,27 km. Des bretelles d’entrée et de sortie à deux ou trois voies, selon les cas, seront construites pour faire la liaison avec les routes existantes.

Le projet prévoit également d’importants travaux de génie civil et la construction d’une série d’infrastructures connexes, dont des tunnels et un viaduc, un système d’éclairage public, un réseau d’égouttage et des bretelles de raccordement. Les tunnels ont été conçus pour accueillir deux chaussées et seront construits en dessous d’une ligne ferroviaire existante. Le projet implique aussi la construction d’un viaduc à hauteur de la ligne ferroviaire. Une bretelle de sortie est prévue à cet endroit.

La Trasa Górna sera équipée sur presque toute sa longueur d’un système d’éclairage public et d’un système d’égouttage. Le projet prévoit aussi la modernisation ou l’ajout d’infrastructures techniques, dont des installations téléphoniques, un système d’approvisionnement en eau et des réseaux électriques.


Coût total et financement de l’UE


Le projet «Construction of the national road nr 1 Trasa Gorna» dispose d’un budget éligible total de 71 719 811 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s’élève à 59 232 748 EUR pour la période de programmation 2007-2013. Une contribution nationale supplémentaire de 12 487 063 EUR a également été apportée.


Date de rédaction

23/01/2013