De nouvelles stations de traitement des eaux amélioreront la qualité de vie

Un projet visant à renforcer la protection des eaux souterraines dans le sud-ouest de la Pologne reliera davantage d’habitants au réseau d’égouts et améliorera le réseau d’approvisionnement en eau potable.

Autres outils

 

Ce projet, conforme aux directives européennes sur le traitement des eaux résiduaires urbaines et sur l’eau potable, améliorera les infrastructures d’approvisionnement en eau et d’égout dans les agglomérations polonaises d’Opole, de Prószków et de Tarnów Opolski. Ce projet s’inscrit dans le prolongement des travaux réalisés au titre de la période précédente de financement du Fonds de cohésion de l’UE (2000-2006). Les améliorations apportées par le nouveau projet aideront à protéger les sources souterraines d’eau potable, qui couvrent environ 30 % des besoins d’Opolszczyzna.

Les travaux, qui bénéficieront aux 166 000 habitants de la localité, permettront au final de relier 11 000 habitants supplémentaires au réseau d’égouts. Les taux de raccordement à ce réseau atteindront 98 % à Opole, 97 % à Prószków et 78 % à Tarnów Opolski.

Un calendrier des travaux complet

Concernant les eaux usées, le projet prévoit les éléments suivants:

  • construction de 24 km de canalisations d’égouts, y compris les raccordements;
  • reconstruction de 8 km de canalisations d’égouts existantes;
  • modernisation d’une station de traitement des eaux usées à Opole, avec notamment la construction d’une unité de séchage des boues d’une capacité de 16 000 tonnes par an; achat également d’un équipement mobile spécialisé pour l’unité de séchage;
  • modernisation d’une station de traitement des eaux usées à Kosorowice (agglomération de Tarnów Opolski), avec notamment la construction d’une unité de traitement biologique supplémentaire et d’un deuxième bassin de décantation, ce qui doublera pratiquement la capacité de traitement de la station.

Concernant l’approvisionnement en eau potable, les travaux d’amélioration seront les suivants:

  • reconstruction de 20 km de canalisations du réseau d’approvisionnement en eau potable;
  • modernisation de la station de traitement de l’eau de Zawada à Opole, de façon a augmenter sa capacité de traitement à 35 000 m3 par jour; amélioration du réseau de canalisations et du système de filtrage et construction et modernisation du bâtiment technologique.

D’après les estimations, quelque 128 personnes seront employées tout au long du projet pendant la phase d’exécution, et quatre à partir de la mise en service.

Coût total et participation UE

Le projet «Protection des eaux souterraines dans les agglomérations d’Opole, Prószków et Tarnów Opolski, phase II» dispose d’un budget éligible total de 63 265 564 EUR. La contribution du Fonds de cohésion s’élève à 41 896 671 EUR pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

04/06/2012