De nouvelles installations de gestion des déchets qui présentent des avantages considérables pour l’environnement et stimulent la production d’énergie

Un projet prévoit de développer deux usines à Białystok, au nord-est de la Pologne, capables de gérer, traiter et stocker une grande variété de déchets et d’alimenter le quartier en eau chaude et en électricité.

Autres outils

 

L’une des installations, basée dans le village de Hryniewicze, comprend les éléments suivants:

  • un centre de compost;
  • un centre de tri sélectif des déchets;
  • une usine de traitement des déchets;
  • un centre de démantèlement des déchets encombrants avec une capacité de 2 500 tonnes/an;
  • des installations de stockage capables de traiter 2 000 tonnes/an de déchets dangereux; et
  • un espace de stockage pour les déchets déjà traités.

Le projet comprend également la fermeture et réhabilitation de décharges existantes, ainsi que la modernisation d’une usine de compost des déchets verts.

Transformer les déchets en chaleur

L’autre installation se situe à la décharge municipale de Białystok. Une usine thermique de traitement des déchets incinérera les différents déchets municipaux obtenus suite au tri des déchets issus de l’entretien des espaces verts et de la collecte sélective des matières premières, déchets dangereux, déchets encombrants et déchets de construction. L’usine en développement peut gérer 120 000 tonnes de déchets par an, et se caractérise par les éléments suivants:

  • une grille horizontale innovante, dont la conception a été testée dans le monde entier,– qui permet l’incinération de déchets de différentes valeurs calorifiques;
  • un fourneau intégré avec chaudière de récupération;
  • un système d’extraction qui prévoit la récupération optimale de l’énergie contenue dans les déchets, transformée ensuite en eau chaude pour le réseau local de chauffage et en électricité pour le réseau public.

De plus, un système de purification des gaz d’échappement conforme aux exigences les plus strictes en matière d’émissions est déployé pour réduire la production d’oxyde d’azote. Parallèlement, un système de lavage des fumées par voie semi-sèche réduit les émissions d’impuretés acides, de poussière, de métaux lourds, de dioxines et de furanes.

Le projet entier devrait générer 10 emplois lors de la phase de mise en œuvre et 37 postes une fois terminé.


Investissement total et financement de l’UE

Le projet «Integrated solid waste management for Białystok agglomeration» a fait l’objet d’un investissement total de 162 881 401 EUR. La contribution du Fonds de cohésion de l’UE s’élève à 52 189 473 EUR au titre de la priorité «Gestion des déchets et protection du sol» du programme opérationnel «Infrastructures et environnement» pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

14/08/2014