Nouvelle usine de fabrication de disques de frein: une source précieuse d'innovation et d'emploi

Une nouvelle fonderie a été construite dans le sud de la Pologne afin de fabriquer des disques de frein destinés au secteur automobile. Outre la création d'emplois générée, la nouvelle usine utilise des méthodes de production innovantes pour commercialiser des produits à la pointe de la technologie.

Autres outils

 

La nouvelle fonderie, dont la gestion est assurée par la société Brembo Poland, peut se prévaloir d'une ligne de production innovante et personnalisée, qui permet la fabrication de disques de freins offrant un niveau de sécurité accru. Les disques réalisés dans cette fonderie présentent en effet une meilleure résistance mécanique et thermique, une meilleure résistance aux chocs thermiques, une meilleure dispersion thermique et une réduction significative des micro-fissures générées par le freinage.

Solutions high-tech

La construction de la fonderie s'est déroulée en quatre phases: tout d'abord, le bâtiment principal de la fonderie a été construit, parallèlement à une série de bâtiments annexes, de routes internes et d'infrastructures de communication. Ensuite, les composants nécessaires aux lignes de production ont été établis et commandés. La troisième phase du projet portait sur l'installation des machines et des équipements, le réglage de la ligne de production et le démarrage d'une phase d'essai. L'ultime étape impliquait le début de la production réelle, avec un accroissement progressif des volumes.

La ligne de production hautement automatisée de la fonderie se caractérise par un grand nombre d'innovations, dont un système de préparation à base de moulage en sable afin d'extraire l'argile bentonite. L'objectif dans ce cadre est de réduire l'utilisation de bentonite dans le processus de production. La ligne de production permet aussi la production de fonte présentant un taux de silicium très faible, pour lequel un brevet est d'ailleurs en cours d'homologation.

Les machines et les équipements ont également été installés pour la ligne de moulage, dont des dispositifs de vérification automatique, la ligne de fusion, la ligne de production principale et l'unité de dépoussiérage. Parmi les autres équipements, citons encore des racks de stockage, les outils du département en charge de la maintenance, les outils de mesure pour l'équipe en charge du contrôle qualité et différents dispositifs utilisés par la section modelage.

Activités de recherche collaboratives

L'usine a également mis sur pied un département spécifiquement en charge de la recherche et du développement. Cette équipe travaille en étroite collaboration avec l'Université des technologies de Silésie. La collaboration se concentrera en priorité sur l'optimisation des processus de production.  De plus, Brembo entend également nouer des liens avec les PME locales, et plus particulièrement les membres du cluster automobile de Silésie. La fonderie s'est aussi engagée à mettre en œuvre des technologies environnementales novatrices et à trouver de nouveaux débouchés dans les différents sous-secteurs automobiles.

On estime que 126 emplois directs devraient être créés après la mise en œuvre du projet, ainsi que 579 emplois indirects.


Investissement total et financement de l’UE

Le projet «Diversification de la production par la fabrication de disques de freins de sécurité supérieure» a fait l’objet d’un investissement total de 92 174 605 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional (FEDER) s’élève à 13 454 181 EUR au titre de la priorité «Investissements dans des projets d'innovation» du programme opérationnel «Économie innovante» pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

10/04/2014