Modernisation d'une voie ferroviaire majeure: des avantages sur toute la ligne

Un projet majeur portant sur la modernisation d'un tronçon de voie ferroviaire de 138 km entre les villes polonaises de Cracovie et de Rzeszów promet de rendre le voyage en train plus attractif, en écourtant les temps de trajet, en améliorant la sécurité et en respectant davantage l'environnement.

Autres outils

 

La ligne ferroviaire fait actuellement l'objet d'une limitation de vitesse qui sera élevée dès l'achèvement du projet. Les travaux de modernisation permettront de circuler à une vitesse maximale de 160 km/heure pour les trains de voyageurs et de 120 km/heure pour les trains de marchandises.  Pour les trajets interurbains, les temps de trajet seront raccourcis de quelque 30 minutes. Dans l'ensemble, le projet devrait se traduire par des économies sur les temps de trajet d'approximativement 27,1 millions d'euros par an à l'horizon 2015. La modernisation permettra également de porter la charge par essieu à 22,5 tonnes.

De vastes travaux pour un projet d'envergure

Pour atteindre ces objectifs, les travaux suivants seront entrepris:

  • Systèmes de voie, dont travaux de terrassement et drainage: les lignes aériennes et les gares seront modernisées. Les installations de production électrique, de même que le système d'alimentation en énergie de traction seront également modernisés. Une ligne d'alimentation LPN sera construite sur l'ensemble des 138 km.
  • Bâtiments et quais: les anciens quais seront détruits et de nouveaux seront construits, accompagnés des travaux de terrassement des passages souterrains et des passerelles nécessaires. Des rampes et des ascenseurs sont installés pour les personnes à mobilité réduite. Des abris, des auvents et des panneaux d'information seront aussi mis en place.
  • Installations de protection environnementale: ces travaux impliquent la construction de passage pour les animaux et l'ajustement de caniveaux et de ponts.
  • Génie civil : 42 ponts et 96 viaducs et autoponts seront construits et de nombreuses structures existantes seront modernisées.
  • Passages à niveau: le projet prévoit la suppression de 49 passages à niveau et la construction d'un nouveau passage. 15 passages à niveau existants feront en outre l'objet d'une rénovation.
  • Systèmes de gestion du trafic ferroviaire: des travaux préparatoires seront entrepris en vue de l'installation du système européen de gestion du trafic ferroviaire (ERTMS), norme européenne en matière de contrôle sécurisé de la circulation des trains. Le système de gestion du trafic ferroviaire de la ligne, dont les dispositifs de communication radio et de contrôle automatique des passages à niveau, seront compatibles avec le système ERTMS. Ces travaux devront permettre l'installation et l'opérationnalité du système ERTMS au plus tard pour le 31 mai 2020.

Ce projet constitue la phase trois d'un programme de plus grande envergure portant sur la modernisation complète de la ligne ferroviaire E30/C-E30 qui fait la liaison entre Cracovie et Medyka, une ville située sur la frontière ukrainienne. Ce trajet fait partie du troisième corridor du réseau transeuropéen de transport (TEN-T), qui relie Berlin à Dresde, avant de rejoindre des villes du sud de la Pologne de l'Ukraine. Ce programme a pour but d’améliorer les infrastructures de transport dans l’ensemble de l’UE afin que les personnes et les marchandises puissent circuler de façon optimale d'un point à l'autre du continent.


Investissement total et financement de l’UE

Le projet «Modernisation of railway line E30/C-E 30, section Krakow-Rzeszow, Stage III» dispose d’un budget éligible total de 1 129 367 009 EUR. La contribution du Fonds de cohésion s’élève à 498 816 673 EUR pour la période de programmation 2007-2013. Le projet est financé au titre de la priorité «Modes de transport respectueux de l’environnement» du programme opérationnel «Infrastructures et environnement».


Date de rédaction

23/05/2013