Les bases d'un transport routier plus sûr et plus rapide en Pologne

Une nouvelle double chaussée contribuera à améliorer les conditions de transport routier tant pour les passagers que pour les marchandises dans quatre municipalités polonaises.

Autres outils

 

Longue de presque 16 km, la route fait partie de la voie rapide S-69, qui s'étend de la jonction de Mikuszowice à Bielsko-Biała à celle de Żywiec, à Żywiec. La route planifiée traverse quatre municipalités: Wilkowice, Buczkowice, Łodygowice et Lipowa.

La vitesse sera limitée à 80 km/h et quatre jonctions et 25 ponts seront érigés. À cela il faut ajouter l'installation de barrières antibruit, d'aménagements paysagers et d'un nouvel éclairage. La démolition de certaines propriétés résidentielles et commerciales existantes s'avèrera sans doute également nécessaire.

En route vers de meilleures conditions de conduite

L'un des objectifs du projet est de contribuer à réduire de manière «sensible» les embouteillages tant sur les routes régionales que nationales de la région, et d'améliorer ainsi la qualité de vie de la population locale.

En effet, cette localité située à la frontière entre la Pologne et la Slovaquie est une intersection de transport très fréquentée. Le projet, financé en partie par le Fonds de cohésion de l’UE, est donc censé permettre d'améliorer également les conditions de circulation pour le transport de marchandises.

La nouvelle route publique est actuellement en cours de construction et fera l'objet d'audits de sécurité réguliers pendant la phase initiale. Un péage sera prévu sur le tronçon de la voie rapide S-69, qui fait partie du réseau transeuropéen de transport (RTE-T).

Une fois terminée, la double chaussée devrait engendrer des gains de temps considérables pour le transport tant des passagers que des marchandises, d'une valeur de 42 millions d'euros et 4 millions d'euros respectivement.


Investissement total et financement de l'UE

Le projet «Construction of the S-69 expressway Bielsko Biała-Żywiec, junction Mikuszowice-Żywiec» dispose d’un budget total de 268 610 289 EUR. La contribution du Fonds de cohésion de l’UE s’élève à 172 301 101 EUR au titre de l'axe prioritaire VI «Réseau TEN-T de transport aérien et routier»du programme opérationnel «Infrastructures et environnement» pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

18/11/2014