Introduction de services de transport ferroviaire pour l’aéroport Frédéric Chopin de Varsovie

Le projet consiste en un système de transport urbain desservant la ville de Varsovie, capitale de la Pologne. Il comprend l’acquisition de 13 trains électriques modernes, qui seront utilisés pour le transport ferroviaire de passagers sur la ligne reliant l’aéroport Frédéric Chopin de Varsovie (au sud-ouest de la ville) aux quartiers situés à l’est et au nord de la ville en passant par des gares du centre-ville.

Autres outils

 

L’objectif ultime du projet est d’assurer la pérennité du système de transports publics dans Varsovie et autour de la ville, et de renforcer le rôle joué par les services de transit de masse au sein du réseau global de transport existant. Le projet permettra de retirer des avantages sociaux et économiques, comme augmenter le temps de rotation des trajets en transports publics, réduire les pressions qui s'exercent sur l'environnement et diminuer le nombre d’accidents de voitures sur les routes de cette région.

Des trains modernes, aux lignes pures

L’acquisition de 13 nouvelles rames électriques (EMU) vise à offrir de meilleurs services de transports publics non polluants aux habitants de Varsovie et de la zone desservie par le métro, en introduisant de nouveaux services ferroviaires plus rapides depuis l’aéroport international Frédéric Chopin et vers celui-ci. Ce projet permettra d’atteindre un objectif important poursuivi dans le cadre du programme opérationnel «Infrastructures et environnement».

Plus précisément, le projet promeut le développement des infrastructures techniques de la région, notamment en élargissant l’offre de transports publics permettant de préserver et de revaloriser l'environnement au niveau régional. Avoir de meilleurs transports publics permet aussi de renforcer la cohésion territoriale. Le nombre de passagers recourant aux services de la société de transport urbain (SKM) devrait augmenter de manière continue, pour passer de 2,5 millions de passagers (estimation pour la première année du projet, soit 2012) à plus de 4,5 millions par an à l’horizon 2040.

Changement de mode de transport : de quatre roues aux rails

Grâce à ce projet, la durée du trajet en train depuis l’aéroport d'Okecie vers le centre de Varsovie devrait être réduite d’un peu plus de 27 minutes à un peu moins de 22 minutes, soit une économie d’environ 20 % sur le temps de parcours.

SKM veut que la nouvelle ligne donne aux gens l’envie de laisser leur véhicule personnel au garage, et, par la même occasion, qu’elle permette également de conquérir de nouveaux clients, issus des services de bus concurrents.

En offrant des services ferroviaires plus rapides à partir de l'aéroport international Frédéric Chopin de Varsovie, le projet vise à proposer aux habitants de Varsovie et de la zone desservie par le métro plus de transports publics non polluants. Le nouveau matériel roulant répondra aux normes de sécurité les plus strictes, ce qui contribuera à augmenter sensiblement le nombre d’utilisateurs du rail. Les nouvelles rames disposeront également d’équipements d’accès pour les personnes handicapées.

Date de rédaction

24/01/2011