Quand la culture rencontre la science au nouveau centre de Varsovie

Des expositions permanentes, des laboratoires, des ateliers et un planétarium multimédia feront partie intégrante du Centre scientifique Copernic, qui fera vivre aux touristes aussi bien qu’aux résidents une expérience culturelle et scientifique unique.

Autres outils

 

Le projet prévoit que 357 762 personnes visiteront en 2012 le centre et son jardin d’exploration situé à proximité, les enfants des écoles et leurs enseignants devant contribuer à cette affluence de façon toute particulière. 70 nouveaux emplois seront également créés.

Chacun y trouvera son compte

Le nouveau centre occupera un bâtiment à deux étages qui hébergera des expositions, un centre de conférence, des cafés et restaurants. Un jardin d’exploration entoure le centre, il permettra aux visiteurs de mener des expériences à l’air libre, de parcourir une galerie d’art en plein air et d’assister à des événements dans l’amphithéâtre.

Le jardin comportera une vingtaine de postes d’expérimentation modernes abordant des questions relatives à l’eau, à la musique et au mouvement, ainsi que des projets artistiques et une galerie en plein air présentant les travaux de jeunes artistes. Une scène de concert sur l’eau sera également accessible aux visiteurs. L’ensemble du site sera équipé pour accueillir les visiteurs handicapés.

Varsovie possède de nombreuses institutions culturelles actives, toutes bien connues. Malgré cela, on note l’absence visible d’institutions organisant de façon professionnelle des activités visant à vulgariser et promouvoir en même temps les sciences et les arts.

Le Centre se compose de trois parties

Le Centre fait 17 660 m ² et, aux fins du développement du projet, le concept général est divisé en trois modules. Le premier est le sous-sol et l’entrée principale qui héberge les espaces d’exposition, trois laboratoires ou ateliers «scolaires» et un espace de type agora consacré aux expositions temporaires ou aux réceptions. Ce module communique avec les différents niveaux, y compris l’entrée des véhicules avec des rampes de déchargement, des salles techniques et un système de protection contre l’incendie. Le niveau supérieur comportera une plate-forme d’observation.

Le deuxième module comporte une grande salle de conférences, qui peut accueillir jusqu’à 250 personnes et est équipée avec la technologie multimédia, ainsi que six salles plus petites pouvant être utilisées de manière autonome ou combinées à un espace unique. Des bureaux, des cafés-restaurants et des ateliers feront également partie de ce module, alors que la section en sous-sol contiendra davantage d’ateliers et d’espaces sociaux réservés aux employés.

Le troisième module est principalement constitué du planétarium, qui a une capacité de 142 places assises et dispose d’un dôme de 16 mètres de diamètre. Il y aura également un hall, des salles techniques, une salle de projection, une salle laser et d’informatique, une salle de contrôle, une salle de serveurs et des archives.

L’ensemble du site sera desservi par deux parkings, un espace de stationnement en surface pour 83 voitures et six autocars et un parking souterrain pour 101 voitures.

Date de rédaction

08/09/2011