Construction d’un nouveau tronçon du périphérique de Wroclaw dans le but d’améliorer le transit routier et la circulation locale

Un nouveau tronçon routier au nord de Wroclaw, qui bénéficiera aux conducteurs, aux piétons, aux cyclistes et même à la faune et à la flore, marque un nouveau jalon dans la construction du réseau routier européen.

Autres outils

 

Située sur une zone stratégique du réseau de transport transeuropéen (programme RTE-T), Wroclaw est la plus grande ville de l’ouest de la Pologne. Le tronçon routier construit pour ce projet ira de la rue Osobowicka à la rue Zmigrodzka, au nord de la ville de Wroclaw. Ce tronçon de 4,195 km s’inscrit dans un projet de plus grande envergure visant à créer un périphérique autour de Wroclaw. Il fera partie de la route nationale numéro 8.

Étant donné que cette route se situera en zone urbaine, des mesures seront appliquées pour limiter les nuisances environnementales liées à sa construction: installation de systèmes de collecte et de traitement des eaux pluviales, mesures antibruit, ceintures vertes et infrastructures visant à préserver les habitats naturels.

En ce qui concerne la faune, pas moins de 12 passages seront construits pour éviter la fragmentation des populations animales. Le projet entendra ainsi apporter une valeur ajoutée aux vies des résidents de Wroclaw, sans nuire à leur environnement.

Dans l’intérêt de tous les usagers de la route

La nouvelle route comprendra deux routes à double chaussée et sera dotée de pistes cyclables et de trottoirs sur toute sa longueur. Des espaces de stationnement pour les bus y seront aménagés, de même que des passages pour piétons et cyclistes sur les ponts qui enjambent la nouvelle route. Qu’ils se déplacent sur quatre roues, deux roues ou deux jambes, les usagers pourront jouir de trajets plus simples, plus rapides et plus agréables.

L’équipement et les infrastructures appropriés seront également construits ou reconstruits si nécessaire, tout comme la signalisation ferroviaire, les réseaux d’électricité, de gaz et d’eau, le système d’égouts et les canalisations pour l’écoulement des eaux pluviales, les réseaux de chauffage urbain, les réseaux de télécommunication et les dispositifs de protection environnementale.

Sauver des vies, gagner du temps

Grâce à sa configuration plus large, à la distance de sécurité entre les différents usagers et à la meilleure signalisation, la nouvelle route devrait permettre de réduire de façon radicale le nombre d’accidents et de victimes de la route. Le nombre d’accidents devrait passer de 0,51 par million de véhicules-kilomètres en 2007 à 0,14 en 2012. On espère réduire le nombre de victimes de la route de 0,02 à 0,01 par million de véhicules-kilomètres. En raison du caractère quantifiable de ces améliorations de sécurité, il sera possible de mesurer le nombre de vies directement épargnées grâce à la mise en œuvre du projet.

Pour le transport en général (personnes et marchandises), les gains de temps exprimés en euros par an devraient passer du niveau de base de 0 en 2007 au niveau cible de 13 922 700 EUR en 2012. La nouvelle route bénéficiera avant tout au transit routier et à la population locale effectuant de petits trajets entre les zones résidentielles périphériques.


Coût total et financement de l’UE

Le projet «Construction of the Northern bypass in Wrocław – Phase I» dispose d’un budget éligible total de 61 974 930 EUR. La contribution du Fonds de cohésion de l’UE s’élève à 51 724 277 EUR pour la période de programmation 2007-2013.

 


Date de rédaction

23/01/2013