Réaménagement complet de la liaison ferroviaire Czempiń–Poznań sur la ligne E59 entre Wrocław et Poznań

La remise à neuf de ce tronçon ferroviaire de 32 km du réseau transeuropéen de transport profite non seulement aux voyageurs mais aussi aux opérateurs de transport de marchandises.

Autres outils

 

En effet, grâce à ce projet, les infrastructures ferroviaires seront conformes au cahier des charges européen en matière d'interopérabilité et seront en mesure de supporter une vitesse de 160 km/h pour le trafic de passagers – voire même 200 km/h sur certains tronçons – et de 120 km/h pour le trafic de marchandises. La durée des trajets sera ainsi considérablement réduite et se traduira, dès 2016, par des gains de temps d'une valeur estimée à environ 23,4 millions EUR par an.

Les responsables du projet espèrent également qu'il sera bénéfique pour l'environnement et viendra donner un coup d'accélérateur au développement du transport durable. C'est dans cette optique qu'il a été intégré au «Plan directeur pour le transport ferroviaire en Pologne jusqu'en 2030». Indirectement, ce chantier contribue à la réalisation des objectifs de la stratégie pour la région de la mer Baltique, puisqu'il met l'accent sur la dimension régionale en ciblant le renforcement de l'attractivité, de l'accessibilité et des liaisons transfrontalières au sein de cette même région.

Le chaînon d'un corridor ferroviaire transeuropéen

Le tronçon réaménagé entre Czempiń et Poznań est un chaînon indispensable du réseau transeuropéen de transport (RTE-T). Il fait partie du corridor ferroviaire E59 qui traverse l'Europe, de Malmö à Vienne en passant par Szczecin, Wroclaw et Prague. Ce projet s'inscrit également dans le cadre d'un investissement de plus grande envergure appelé à moderniser les infrastructures ferroviaires entre Wroclaw et Poznań.

Infrastructures et travaux connexes

Outre le réaménagement des voies principales, du système de signalisation ferroviaire et des infrastructures, le projet prévoit également toute une série de travaux connexes. Ainsi, sept ponts et autant de viaducs sont en cours de construction ou de rénovation, pendant que 8 passages sous-voie et 14 ponceaux sont en phase de programmation. Sur les 29 passages à niveaux qui sont aujourd'hui opérationnels, 17 d'entre eux seront reconstruits et, dans un souci de sécurité, les 12 autres seront supprimés.

Environ 85 km de lignes électriques aériennes seront démontées et feront place à un tout nouveau réseau d'alimentation électrique. De nouveaux systèmes de signalisation et de blocage automatique des lignes seront installés, sans compter que des travaux seront entrepris pour remplacer le réseau de télécommunication sur la ligne et réaménager les quais et les bâtiments.

Enfin, il a été prévu de placer des dispositifs de protection environnementale dont sept passages protégés pour les animaux, des écrans acoustiques et un système d'évacuation.

Investissement total et financement de l’UE

Le projet «Modernisation of railway line E 59 on section Wrocław-Poznań, stage III, section Czempiń-Poznań» («Modernisation de la ligne de chemin de fer E 59 sur le tronçon Wrocław-Poznań, phase III, ligne Czempiń-Poznań» a fait l'objet d'un investissement global de 220 723 051 EUR dont 103 529 794 EUR ont été alloués par le Fonds de cohésion dans le cadre du programme opérationnel «Infrastructures et environnement» pour la période de programmation 2007-2013, au titre de l'axe prioritaire 7: «Transports respectueux de l'environnement».

Date de rédaction

17/11/2014