Les multiples avantage d’une route de contournement dans une ville encombrée

Située à une trentaine de kilomètres de Varsovie, la petite ville de Serock va bénéficier d’une nouvelle route de contournement qui réduira considérablement les effets de la circulation.

Autres outils

 

Cette voie de contournement et diverses infrastructures associées seront construites sur les routes nationales nº 61 et nº 62. Ce projet, qui améliorera la circulation routière dans toute la région, contribuera aussi au développement du réseau routier international vers le nord, depuis la capitale polonaise jusqu’à la frontière entre la Pologne et la Lituanie.

Un trafic de transit intense

L’investissement concernera le district de Legionowski à Serock, dans la province de Masovia. Actuellement, les voitures et les camions qui traversent la ville par la route nationale nº 61 (nord-sud) et la nationale nº 62 (est-ouest) représentent environ 90 % du trafic total de la ville. Cette circulation constitue une lourde charge pour les infrastructures routières de Serock, ainsi qu’une source importante de bruit et de pollution.

Le projet entend résoudre ces problèmes en déviant tout le trafic passant par la principale zone résidentielle de Serock vers une nouvelle route de contournement à double courant de circulation sur la route nationale nº 61 et vers une nouvelle section à voie unique sur la nationale nº 62. Il prévoit ultérieurement la construction de viaducs traversant ou supportant la route de contournement, d’intersections et de routes d’accès, ainsi que d’autres travaux visant à améliorer la sécurité routière et à protéger l’environnement.

Une route de contournement à double courant de circulation

Une fois tous les travaux terminés, Serock bénéficiera d’une nouvelle route de contournement deux fois deux voies de 7 km et d’une nouvelle section de route nationale nº 62 d’environ un kilomètre de long. Sur les deux artères, la vitesse sera limitée à 80 km/h. Les nouvelles routes d’accès auront une longueur cumulée de 9 km.

Cette nouvelle infrastructure facilitera l’accès du trafic de transit aux routes interrégionales et internationales tout en améliorant la qualité de vie de la population locale, ainsi que la sécurité et le confort au volant. Les conducteurs de voitures de tourisme et les conducteurs de véhicules commerciaux constateront aussi une réduction de leurs temps de trajet, qui se traduira par des économies annuelles d’environ 8,6 millions d’euros pour les premiers et 1,9 millions d’euros pour les seconds.

Coût total et participation UE

Le projet «Construction à Serok d'une route de contournement sur la route nationale nº 61» dispose d'un budget total éligible de 46 226 000 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s’élève à 39 292 100 EUR pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

04/06/2012