Usine de traitement mécanique et biologique destinée à transformer les déchets municipaux mixtes

Un projet d’investissement dans l’État de Malte entend s’attaquer au problème de l’enfouissement des déchets dans le cadre d’un programme plus large. Il favorise ainsi la réalisation d’objectifs européens tout en générant de nouvelles perspectives économiques.

Autres outils

 

La construction d’une nouvelle usine de traitement mécanique et biologique (TMB) permettra à l’État de Malte de réduire l’enfouissement des déchets municipaux biodégradables et donc de contribuer au respect des objectifs de la directive européenne sur l’enfouissement des déchets. L’usine TMB constitue la première partie d’un projet de plus grande envergure. La deuxième partie, quant à elle, concerne le traitement du fumier animal dans les mêmes installations à l’aide d’un équipement adéquat.

L’usine TMB sera composée d’une centrale de traitement mécanique, d’une centrale de traitement biologique pourvue d’installations de digestion anaérobie (DA), qui permettra la fraction organique des déchets ménagers, et d’une unité de stockage de gaz afin de traiter le biogaz et de produire de l’énergie. L’usine TMB comprendra: des installations de prétraitement, de traitement et de post-traitement des déchets; un espace de stockage; un système de récupération et de stockage de l’excédent de chaleur; un poste de contrôle, des laboratoires et des installations pour le personnel.

Un projet de recyclage des déchets destiné à stimuler la croissance économique

Les bénéficiaires principaux de ce projet seront les Maltais en général et, en particulier, les 59 500 personnes vivant dans le nord de l’île. Ce projet devrait également profiter à l’économie locale et aux touristes. Étant donné qu’il permettra une meilleure utilisation des terres, il devrait donner un coup de pouce à l’économie locale, dans les secteurs du tourisme, du traitement des déchets et de la réutilisation.

L’usine TMB sera située dans le nord de Malte sur deux sites du complexe environnemental de Maghtab. La fin de la construction est prévue pour octobre 2015.

Quelque 170 emplois devraient être créés lors de la mise en œuvre du projet et 44 à la mise en service de l’installation.


Investissement total et financement de l’UE

Le projet «Setting up of a Mechanical and Biological Treatment Plant in the North of Malta» a fait l’objet d’un investissement total de 59 243 056 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s’élève à 26 700 334 EUR au titre de l’axe prioritaire «Environnement» du programme opérationnel «Investir dans la compétitivité pour une meilleure qualité de vie» pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

26/11/2014