Amélioration du réseau routier RTE-T au profit de la population et de l’économie de l’île

Un grand projet de modernisation d’une partie du réseau routier principal de Malte réduit les temps de trajet et renforce l’accessibilité du réseau et la sécurité routière pour les usagers. Ces améliorations stimulent l’industrie touristique de l’île et devraient réduire les coûts des opérateurs de transport.

Autres outils

 

Ce projet s’intègre dans une panoplie de mesures plus large qui prévoit de moderniser le réseau routier RTE-T en plusieurs étapes. L’acronyme RTE-T signifie «Réseau transeuropéen de transport». Il s’agit d’un gigantesque programme d’investissement de l’UE visant à améliorer les infrastructures de transport à travers tout le continent. Des milliards d’euros ont déjà été investis dans le programme RTE-T dans le but de faciliter la circulation des personnes et des marchandises entre les États membres et au sein de ces pays.

Un programme en plusieurs phases

Des études de faisabilité et d’évaluation des impacts environnementaux ont été effectuées en 2004 sur le réseau routier RTE-T de Malte. Ce travail a permis d’identifier plusieurs projets de modernisation. Cinq sections, couvrant 9,25 km, ont reçu de l’argent du Fonds européen de développement régional et du Fonds de cohésion pour la période de programmation 2004-2006. Cinq sections supplémentaires, d’une longueur totale de 12,4 km, sont en construction dans le cadre de la première phase de ce programme général et profitent également de l’aide financière du Fonds de cohésion.

Cet investissement appartient à la deuxième phase des travaux. Il concerne une section de 7,3 km sur la route côtière de Salina dans le nord-est de l’île. Le projet est divisé en deux parties: la première consiste à reconstruire et à améliorer un tronçon de 3,6 km entre la jonction de Buggiba et une nouvelle jonction vers le village de Maghtab; la deuxième prévoit la reconstruction et la modernisation d’un tronçon de route de 3,7 km entre Maghtab et le cimetière du Commonwealth.

Les travaux comprennent la conversion de l’actuelle route à chaussée unique en une route à chaussés séparées. La nouvelle route est bordée sur toute sa longueur d’un trottoir sur un côté et d’une piste cyclable des deux côtés. Cette modernisation prévoit aussi des ronds-points qui augmenteront la capacité des jonctions existantes. Enfin, des mesures de durabilité environnementale sont également introduites, notamment des réservoirs d’eau de pluie, des aménagements paysagers et l’installation de LED pour l’éclairage et la signalisation.

Investissement total et financement de l’UE

Le projet «Improvement of Sections of the TEN-T Road Network Phase II» a fait l’objet d’un investissement total de 57 064 741 EUR. La contribution du Fonds de cohésion de l’UE s’élève à 42 364 293 EUR au titre de la priorité «Développement du réseau RTE-T» du programme opérationnel «Investir dans la compétitivité pour une meilleure qualité de vie» pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

04/08/2014