Des structures de pointe pour le traitement du cancer

Le centre d'oncologie Sir Anthony Mamo, à Malte, permet un diagnostic et un traitement avancés du cancer. Cette nouvelle structure, qui a ouvert ses portes en 2013, a permis de tripler le nombre de lits pouvant accueillir des patients atteints du cancer sur l’île. 

Autres outils

 
ouverture du centre d'oncologie Sir Anthony Mamo –  Réception ©James Camenzuli ouverture du centre d'oncologie Sir Anthony Mamo – Réception ©James Camenzuli

Le centre fait partie du nouvel hôpital de soins généraux aigus de Msida, à proximité de la capitale de l’île, La Valette. Son objectif est de traiter 60 % des patients souffrant du cancer à Malte et de respecter le Plan maltais de lutte contre le cancer qui vise à réduire le temps d’attente pour les patients et à proposer de meilleures pratiques thérapeutiques.

Un guichet unique

Chaque année, environ 1 400 résidents maltais développent un cancer et environ 700 en décèdent. Avant cet investissement, l’île de Malte dépendait de l’hôpital Sir Paul Boffa pour assurer les traitements en oncologie et en soins palliatifs. Le nouveau centre d’oncologie, situé non loin de là, a pris à sa charge tout le service d’oncologie.

Il est doté de tout le matériel nécessaire à une prise en charge complète des patients atteints d'un cancer. Il collabore étroitement avec l'hôpital Mater Dei sur les plans matériel et organisationnel et dispose d'une superficie au sol d'environ 23 000 m², permettant d’accueillir 74 lits d’hospitalisation complète et 22 lits d'hospitalisation de jour. Il comprend également 12 points de consultation externe en oncologie.

De cette manière, de nombreux patients s'épargneront la contrainte de rechercher un traitement avancé de remplacement à l'étranger et bénéficieront à la place de soins modernes à Malte. Fondamentalement, le centre fournit des diagnostics plus rapides et plus précis, propose des procédures plus sûres et offre un meilleur confort et une plus grande sécurité pour les patients.

Services aux patients hospitalisés et aux patients externes

Le centre compte quatre zones fonctionnelles dont la plus grande est réservée aux patients hospitalisés. Elle comprend un service d'oncologie pour adultes (32 lits au total, cinq étant ajoutés dans le cadre du projet), un service de soins palliatifs (16 lits supplémentaires), un service d'oncologie pour enfants et adolescents (augmentation de 6 à 10 lits), un service d'hématologie (16 lits transférés de l'hôpital Mater Dei), ainsi qu'une unité d'isotopes radioactifs.

Grâce à ce projet, les patients externes peuvent compter sur huit consultations supplémentaires en oncologie, ce qui porte leur nombre total à douze. Des plateaux de radiothérapie, de soins de jour et d’anesthésie complètent les services de diagnostic et de traitement. De plus, l'espace réservé aux services de soutien clinique proposera une vaste gamme de soins et d'interventions, de la kinésithérapie et l'aide sociale à l'ergothérapie et aux services d'aide psychologique.

L'ouverture du centre d'oncologie Sir Anthony Mamo a permis la création de plus de 100 emplois pendant sa mise en œuvre et devrait permettre de recruter environ 96 collaborateurs supplémentaires.

Investissement total et financement UE

Le projet «Mater Dei Hospital Oncology Centre» a fait l'objet d'un investissement total de 48 802 700 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s'élève à 41 482 300 EUR au titre du programme opérationnel «Investir dans la compétitivité pour une meilleure qualité de vie» pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

22/12/2015