Délocalisation des activités du port de fret de Riga hors du centre-ville

La qualité de l’air et l’environnement de la capitale lettone devraient considérablement s’améliorer grâce à un projet visant à déplacer les activités de fret du port de Riga en dehors du centre-ville.

Autres outils

 

Ce projet implique le déplacement des activités de fret du port de Riga vers un nouveau site à Krievu Sala, à quelque 10 km au nord du centre de Riga et plus proche de la haute mer. De nouveaux postes de mouillage et les infrastructures portuaires nécessaires seront installés à Krievu Sala pour accueillir les chargements en vrac de charbon et d’autres marchandises, comme le minerai de fer.

Cette relocalisation a pour but de réduire les émissions de poussière de charbon, la pollution sonore et les embouteillages actuellement engendrés par les activités de chargement en vrac dans le centre-ville.

Les travaux réalisés sur le site de 56 hectares de Krievu Sala comprendront le renforcement des berges, la construction d’un quai et de 11 km de voies ferrées ainsi que l’installation de routes d’accès et d’infrastructures pour l’eau, les eaux usées, le gaz, l’électricité et les télécommunications. Les quatre nouveaux postes de mouillage disposeront d’une capacité pratique de 15 millions de tonnes de chargement en vrac par an.

Garantir des emplois et développer le potentiel de croissance futur du port et de la ville

Une fois ce projet terminé, vers la fin de l’année 2013, 123 ha de terrains actuellement utilisés pour le traitement du fret à proximité du centre-ville seront libérés pour le développement urbain de Riga.

Le port de Riga est un centre important de l’axe nordique du réseau transeuropéen de transport. Le projet a pour but de préserver un millier d’emplois en garantissant la compétitivité de Riga en tant qu’important centre de transport et de fret dans la région baltique, doté d’excellentes connexions maritimes, routières et ferroviaires.

La phase de construction du projet, d’une durée de deux ans, devrait générer 5 300 emplois. 400 postes supplémentaires seront créés par la suite.

Le principal avantage socio-économique du projet, à savoir la réduction de la pollution environnementale, a une valeur escomptée estimée de 22 219 060 EUR.

Le projet permet également d’agrandir le port de Riga en dehors de son emplacement actuel dans le centre-ville, où les possibilités d’expansion sont limitées. Les opérateurs des nouvelles infrastructures du port devront garantir l’utilisation des terminaux par tous les clients potentiels.


Date de rédaction

11/12/2012