De nouveaux trains modernisent les chemins de fer périurbains de Riga

Avec l’achat de nouveaux véhicules ferroviaires électriques et à traction diesel, ce projet devrait emmener rapidement les services ferroviaires de Riga vers des services de nouvelle génération et améliorer sensiblement les liaisons ferroviaires du pays.

Autres outils

 

Des services de transport ferroviaire plus sûrs, plus rapides et plus économiques font partie des quelques arguments dont on espère qu’ils amèneront plus d’automobilistes à délaisser leur voiture au profit des trains. Cela permettrait en effet de réduire les dommages environnementaux ainsi que les frais d'exploitation du matériel roulant.

En route pour le futur

L’organisme en charge de la supervision du projet est «AS Pasazieru vilciens», la société publique qui exploite les services ferroviaires lettons de transport de voyageurs. Cette dernière devra acquérir 34 rames à éléments multiples électriques et 7 rames à éléments multiples diesel pour remplacer le matériel roulant actuel, qui arrive en fin de vie. La société transporte chaque jour 65 000 voyageurs en moyenne, soit plus de 99 % de l’ensemble du trafic ferroviaire de voyageurs, et exploite un réseau réparti sur 257,4 km de voies ferroviaires électrifiées. Le projet entraînera la création de nombreux emplois, soit 50 emplois directs d’une durée moyenne de 20 ans, et 20 autres emplois indirects d’une durée de trois ans.

Centre nerveux des chemins de fer nationaux

Les nouveaux trains formeront l’ossature du futur système de transport de voyageurs intégré de Lettonie. Les rames électriques seront exploitées sur les lignes électrifiées autour de Riga, tandis que les rames diesel permettront de renforcer les liaisons entre Riga et les différentes régions de Lettonie. Le projet prévoit l’utilisation du matériel sur la partie lettone du corridor ferroviaire baltique. Ce nouveau matériel roulant devrait améliorer le système de transport public en Lettonie en termes de qualité, d’accessibilité, de rentabilité et de viabilité environnementale, en particulier dans l’agglomération de Riga.

L’environnement prend le train en marche

Un des principaux objectifs du projet vise à augmenter sensiblement la demande en services de transport ferroviaire de voyageurs. Le nombre de voyageurs devrait augmenter pour passer de 26,8 millions en 2008 à 34,2 millions en 2016 lorsque le nouveau matériel sera entièrement opérationnel – soit un important transfert modal dans les transports (de la voiture au train).

Concernant les propriétaires de voitures, le projet leur offrira également la possibilité de réduire les frais liés à leur véhicule, de gagner du temps et de réduire le nombre d‘accidents. En termes d’environnement, cela signifie moins de pollution émise par les véhicules et par conséquent un meilleur niveau de vie pour les citoyens.

Date de rédaction

24/03/2011