Découvrir les splendeurs de Florence en tramway

Ces dernières années, le réseau de tramway de la ville de Florence a fait d’objet de travaux de modernisation approfondis. L’objectif de ce projet est de compléter les lignes 1 et 2 du réseau.

Autres outils

 

Le projet, qui inclut la construction de nouveaux passages souterrains (sous routes et sous voies) et d’un nouveau pont surplombant le magnifique fleuve Arno ainsi que la modification de certains ponts existants, devrait permettre de convaincre plus de 14,5 millions d’automobilistes de délaisser leur voiture au profit des transports en commun.

Compléter le puzzle

Ce projet s’inscrit dans un projet d'ensemble visant à construire un réseau de lignes de tramway reliant les principales communes de l’aire métropolitaine de Florence. Il donnera lieu à l’achèvement de deux tronçons opérationnels de la ligne 1: l’un reliant la gare ferroviaire de Santa Maria Novella (S.M.N.) (Florence) à Scandicci, et l'autre reliant la gare ferroviaire de S.M.N. au Centre hospitalier Careggi; et à l’achèvement de la ligne 2 (Aéroport Amerigo Vespucci – Piazza della Libertà).

Le projet inclut des investissements destinés à améliorer ou à modifier les infrastructures existantes ainsi qu’à construire de nouvelles structures telles que de nouveaux passages souterrains (sous routes et sous voies), un nouveau pont enjambant l’Arno et d’autres modifications pour une bonne prise en charge du nouveau système. Au total, ce sont 18,92 km de lignes qui seront achevés, et 46 arrêts construits. Le réseau devrait être entièrement opérationnel en 2012. Ce projet devrait permettre de créer 511 emplois directs pendant la durée des travaux, et 186 autres postes une fois le système mis en place et opérationnel.

Des transports plus «verts»

La mobilité durable au sein de l’aire métropolitaine de Florence est l’objectif clé sous-jacent de ce projet. Les autorités régionales estiment que plus de 14,5 millions d’automobilistes abandonneront leur voiture au profit des transports en commun, directement en raison des travaux entrepris. Ils devraient représenter 37 % des utilisateurs du réseau de tramway. Les gains attendus dans le domaine de l'environnement sont notamment un encombrement réduit de la ville, un trafic domicile-lieu de travail plus fluide et un système de transport plus efficace au sein de l’aire métropolitaine même, mais aussi entre cette dernière et le reste de la région, contribuant ainsi à une plus grande mobilité pour les habitants de la ville et les visiteurs.

Date de rédaction

09/03/2011