Modernisation d’un tunnel ferroviaire pour décongestionner le trafic

La modernisation du tunnel de Coreca, dans le sud de l’Italie, permettra d’élever la limitation de vitesse de 80 km/h à 200 km/h et de transporter des marchandises.

Autres outils

 

Un projet de modernisation de deux tunnels ferroviaires en Calabre supprimera un goulet d’étranglement, augmentera la capacité du réseau et en améliorera la sécurité.

Trajets plus rapides entre Berlin et Palerme

Les travaux de modernisation du tunnel de Coreca, à proximité de la ville de Cosenza, amélioreront les connexions ferroviaires le long de la côte Tyrrhénienne, qui font partie intégrante du corridor ferroviaire transeuropéen reliant Berlin à Palerme via Rome.

Les deux tunnels à voie unique, mesurant chacun à peine 1 km, constituent actuellement un goulet d’étranglement sur le réseau, étant donné que la vitesse des trains y est limitée à 80 km/h. En renouvelant la structure du tunnel, les voies et les systèmes électriques, et en procédant à une série d’améliorations des voies à l’approche des tunnels, les trains pourront circuler en toute sécurité à une vitesse maximale de 200 km/h. La modernisation du tunnel et des voies réduira ainsi le temps de trajet sur la ligne tout en réduisant les nuisances sonores et la pollution atmosphérique dans les environs.

Nouveau potentiel de fret, de la pointe au talon de la botte italienne

La modernisation des voies permettra également d’élever la voie ferrée au gabarit «C» de l’Union internationale des chemins de fer, ce qui la rendra apte au passage de trains de marchandises intermodaux. Ce projet permettra donc le transport ferroviaire de marchandises depuis le centre de production d’agrumes de Rosarno au port de Sibari, en empruntant la voie ferrée qui relie Gioia Tauro, sur la côte Tyrrhénienne, en Calabre, à la pointe de la botte italienne, jusqu’à Taranto, dans la région des Pouilles, sur la côte Adriatique, dans le «talon» du pays.

Dans une perspective plus large, c’est l’ensemble de l’Italie du Sud, historiquement défavorisée par rapport au nord du pays, qui bénéficiera de ces meilleures liaisons ferroviaires avec le reste de l’Europe grâce à cette nouvelle possibilité de transport de marchandises.

Coût total et financement UE

Le projet «Adeguamento linea ferroviaria tirrenica Battipaglia-Reggio Calabria: galleria Coreca» (Aménagement du tunnel de Coreca sur la ligne ferroviaire Côte Tyrrhénienne Battipaglia-Calabre) bénéficie d’un budget total éligible de 65 000 000 EUR, le Fonds européen de développement régional contribuant à hauteur de 31 700 000 EUR pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

10/07/2012