Réduire la fracture numérique

De nombreux habitants de la Lombardie sont lésés par la «fracture numérique» qui touche la région. C’est pourquoi un projet de service à haut débit et de réseau d’accès a été conçu pour les régions qui, à l’heure actuelle, ne sont pas desservies par les opérateurs de télécommunications.

Autres outils

 

L’objectif de ce projet est d’améliorer la qualité de vie des citoyens vivant dans la région en leur offrant un accès aux services de médecine, d’apprentissage et de commerce en ligne et de renforcer la compétitivité des entreprises, réduire le dépeuplement de la région et améliorer les connaissances informatiques.

Davantage de sources pour un service fiable

Durables et fiables, les nouveaux service à haut débit et réseau d’accès assureront la continuité du service de distribution et couvriront l’ensemble de la région. En outre, l’infrastructure sera capable de résister aux mauvaises conditions météorologiques et aux interférences provoquées par d’autres réseaux présents dans la région.

La nouvelle infrastructure permettra également aux utilisateurs d’accéder à des services administratifs et socio-médicaux en ligne. Disponible à 98 %, elle fonctionnera à une vitesse minimale garantie de 1 mégabit/seconde et 256 Kbps pour les utilisateurs privés et de 1,5 mégabit/seconde et 512 Kbps pour les utilisateurs professionnels.

Compte tenu des caractéristiques propres au territoire concerné et de la répartition inégale de la population dans la région et afin d’être «neutre» d’un point de vue technologique, pour la création du réseau, le projet s’appuiera sur une combinaison de technologies existantes (sans fil et avec fil) au lieu d’en privilégier une seule en particulier.

Connecter la population de la vallée du Pô

Les nouvelles infrastructures, dont l’achèvement est prévu pour décembre 2012 et la mise en service pour 2015, desserviront au moins 90 % de la population des régions concernées (707 villes dans la vallée du Pô), ce qui fera passer le taux de connexion à haut débit de 93,7 % à 99,4 % dans l’ensemble de la Lombardie. Le projet vise à pallier les problèmes dus à la fracture numérique et aux défaillances du marché.

Ce projet favorisera également l’emploi dans la région, étant donné qu’il permettra de créer 450 postes directement au cours des phases de mise en œuvre et de mise en service.

Enfin, le projet vise à améliorer la qualité de vie des citoyens de la région grâce à un meilleur accès aux services et infrastructures en ligne, ainsi qu’à renforcer la compétitivité des entreprises.

Date de rédaction

10/10/2011