Un nouveau système de communications ferroviaires apporte de multiples avantages

Un projet d'achat et d'installation du système GSM-R sur de vastes tronçons du réseau ferroviaire hongrois produira des avantages directs pour les passagers: temps de trajet réduits, vitesse des trains accrue, retards diminués et niveaux de sécurité améliorés. Le système de communications mobiles dernier cri devrait également permettre de réduire les temps d'attente aux frontières.

Autres outils

 

Le nouvel équipement, qui comprend des câbles optiques et des tours de transmission radio, est en cours d'installation le long des 935 km de la ligne ferroviaire, principalement sur les couloirs internationaux du réseau. La priorité a été accordée aux tronçons de la voie devant être équipés du système mondial de communications mobiles (système GSM-R) pour satisfaire à la réglementation européenne en matière d'interopérabilité du contrôle des commandes et de sous-systèmes de signalisation sur le réseau ferroviaire transeuropéen de l’UE (désigné comme le programme RTE-T).

Amélioration des services transfrontaliers

L'installation permet à la Hongrie d'établir des liaisons ferroviaires interopérables avec les pays voisins de l'Autriche, la Roumanie, la Slovaquie et la Slovénie. On peut s'attendre à des services internationaux plus fluides et de meilleure qualité pour les voyageurs en train, car l'investissement prévoit sept points transfrontaliers avec un équipement de communications interopérable.

Ce nouveau système remplace l'ancien, qui n'est pas adapté à la transmission des données ou à la gestion du trafic. Le GSM-R permettra en outre d'introduire des services à valeur ajoutée dans l'avenir, tels que des systèmes d'information des passagers et la billetterie électronique.

Une fiabilité accrue

L'augmentation de la fiabilité des communications ferroviaires sur ces sections devrait s'accompagner des avantages suivants:

  • Une réduction globale de 61 minutes de la durée des trajets sur les principaux axes ferroviaires internationaux de la Hongrie d'ici 2015;
  • une réduction des temps d'attente aux frontières internationales de 118 980 minutes d'ici 2016;
  • une amélioration de la sécurité routière, avec environ 3 140 incidents en moins d'ici 2016;
  • une augmentation des vitesses de déplacement sur le réseau à hauteur de 120-160 km/h; et
  • une réduction des retards d'environ 103 690 minutes d'ici 2016.

Il s'agit du premier projet d'un programme en deux phases visant à introduire le système GSM-R sur le principal réseau ferroviaire hongrois. La seconde phase verra le déploiement du système sur 2 129 km de voies supplémentaires.


Investissement total et financement de l'UE

Le projet «Procurement of the GSM-R system and related services» bénéficiera d’un investissement total de 492 231 947 EUR. La contribution du Fonds de cohésion s’élève à 74 018 000 EUR au titre du programme opérationnel «Transport» pour la période de programmation 2007-2013. Les travaux relèvent de la priorité «Améliorer l'accessibilité internationale aux réseaux ferroviaires et fluviaux nationaux».


Date de rédaction

10/06/2015