Modernisation du terminal de gaz naturel liquéfié (GNL) de Revithoussa pour un approvisionnement en énergie plus sûr

Une modernisation de grande ampleur de l’unique terminal de gaz naturel liquéfié de Revithoussa, à l’ouest d’Athènes, permettra d’accroître l’efficacité énergétique et de renforcer la sécurité de l’approvisionnement énergétique en Grèce et dans le sud-est de l’Europe

Autres outils

 

Le programme d’investissement comprend deux phases. La première, qui est une priorité du programme des réseaux transeuropéens d’énergie (RTE-E), est un projet «passerelle» prévoyant la construction d’une centrale thermique à production combinée (chaleur et électricité) de 13 MW en vue de la modernisation du terminal GNL de Revithoussa. La nouvelle centrale fournit l’énergie nécessaire au fonctionnement du terminal GNL modernisé tandis que la chaleur produite par de la production d’énergie est utilisée lors du processus d’évaporation du gaz liquide. Cette phase, lancée durant la période de programmation 2000-2006, est déjà achevée.

Une centrale GNL entièrement modernisée

La deuxième phase des travaux de modernisation est destinée à augmenter et étendre la capacité de stockage du terminal de Revithoussa. Elle prévoit la construction d’une troisième cuve de 95 000 m³, la modernisation des installations maritimes afin qu’elles puissent accueillir des méthaniers 85 % plus gros qu’actuellement et l’installation d’équipements cryogéniques supplémentaires afin d’augmenter le taux de gazéification de 40 %. Des travaux seront également réalisés dans la station de mesure d’Agia Triada afin de l’adapter à l’augmentation de 40 % escomptée du flux de gaz.

Les deux projets ont pour but de renforcer la sécurité énergétique et la flexibilité tout en abaissant le coût du GNL pour le consommateur d’environ 4 %. La première phase a déjà permis d’accroître l’efficacité énergétique et de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Une fois terminés, ces deux projets devraient aboutir à la création de 1 073 emplois.

Investissement total et financement de l'UE

Le projet «Liquefied Natural Gas Terminal Upgrade at Revithoussa» a bénéficié d’un investissement total de 10 063 353 EUR pour la phase 1 et de 195 570 000 EUR pour la phase 2. La contribution du Fonds européen de développement régional s’élève à 2 949 307 EUR pour la première et 47 827 598 EUR pour la seconde, au titre de l’axe prioritaire «Achèvement du système énergétique national et soutien au développement durable» du programme opérationnel «Compétitivité et esprit d’entreprise», de l’axe prioritaire «Renforcement des infrastructures de l'accessibilité et de l'énergie» du programme opérationnel «Attiki», de l’axe prioritaire «Convergence numérique et esprit d’entreprise en Macédoine orientale & Thrace» du programme opérationnel «Macédoine centrale - Macédoine occidentale - Macédoine orientale & Thrace», et de l’axe prioritaire «Accessibilité des infrastructures et des services en Grèce continentale» du programme opérationnel «Thessalia - Sterea Ellada – Ipiros».

Date de rédaction

03/06/2015