Mettre fin aux inondations à Athènes

À Athènes, de nouvelles structures de défense contre les inondations protègent les habitants et leurs propriétés du pouvoir destructeur des inondations et constituent une source d’emploi et de revitalisation pour la ville.

Autres outils

 

De grandes parties du bassin de l’Attique sont exposées à la menace des inondations à cause de l’urbanisation incontrôlée qu’a connue la ville ces dernières générations. Cette menace ne sera plus qu’un mauvais souvenir après la construction d’un dalot anti-inondation de 3 300 mètres qui comprendra également un projet de rénovation urbaine offrant des services aux résidents de ce quartier d’Athènes extrêmement urbanisé et à faible revenu.

Revivifier une région à faibles revenus

Ce projet de protection anti-inondation se situe dans la région d’Attique de l’Ouest et suit le lit de l’Eshatia, qui traverse les banlieues extrêmement urbanisées et à faible revenu d’Ilion, Agioi Anargyroi, Kamatero et Fyli. Si le but premier du projet est la construction d’un dalot rectangulaire de 5x5 m, plusieurs mesures supplémentaires sont également prévues. Ces travaux comprennent la construction d’un pont de chemin de fer, la transformation et la reconstruction de plusieurs services publics, tels que des installations sanitaires et des réseaux d’alimentation en eau et d’égouts pluviaux. Le pont de chemin de fer a pour but de remplacer un pont existant et comprendra une ouverture en béton armé de 23,75 mètres. Le dalot sera couvert afin de permettre la mise en place d’un projet de réhabilitation urbaine sur son sommet. Un petit cours d’eau sera également créé sur le dalot, dont les rives seront agrémentées d’espaces verts, de sentiers et de pistes cyclables.

Améliorer le quotidien de la population locale

Une fois terminé, ce projet permettra à 116 000 résidents locaux de bénéficier de cette mesure de protection anti-inondation, tandis que sa mise en œuvre devrait créer 712 emplois. Se prononçant sur ce projet, le Commissaire en charge de la politique régionale, Johannes Hahn, a déclaré: «Ce projet de protection anti-inondation est un exemple concret et novateur démontrant comment les Fonds structurels peuvent améliorer la vie quotidienne des citoyens. De plus, il créera des emplois et participera à la revitalisation de ce secteur d’Athènes.»

Intégration pour le futur

Bien que mené dans le but de mettre fin aux inondations actuelles, ce projet est également tourné vers l’avenir. Sa construction sera un élément vital dans l’achèvement du réseau de drainage dans la région d’Ano Liosia, Zephyri et Acharnon, et permettra de poursuivre ensuite le développement de la région en amont.


Investissement total et financement de l’UE

Le projet «Re-arrangement of Eshatia river bed from Iliou square until the junction with the Efpiridon pipeline» dispose d’un budget éligible total de 84 000 000 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional de l’UE s’élève à 71 400 000 EUR pour la période de programmation 2007-2013. Le projet est financé au titre de la priorité «Protection et gestion des risques environnementaux» du programme opérationnel «Environnement et développement durable».


Date de rédaction

23/05/2013