Réseau routier du Péloponnèse: un réaménagement bienvenu

La reconstruction d’un tronçon autoroutier de 10,2 km vise à améliorer l’accessibilité des zones rurales de la péninsule du Péloponnèse. Les travaux s’accompagnent d’une réduction de la durée des trajets et d’une amélioration de la sécurité pour les automobilistes.

Autres outils

 

Ce projet implique la reconstruction d’un tronçon de 10,2 km de l’autoroute Corinthe - Tripoli - Kalamata.

Un projet colossal

Profitant du succès d’un projet précédent, la concession Corinthe - Tripoli - Kalamata, l’un des plus importants partenariats public-privé (PPP) du pays, couvrant une longueur totale de 205 km, les travaux bénéficient directement à tous les usagers de la route de la région. Ce PPP devrait également insuffler à cette dernière un nouvel élan économique et démographique, et plus particulièrement dans les zones du centre et du sud.

Le nouveau tronçon, qui modifie l’itinéraire de la route initiale, s’accompagne de mesures de sécurité supplémentaires afin d’en garantir le plein fonctionnement. Une série de ponts et de tunnels ont également été construits dans le cadre du projet global, dont un viaduc, un tunnel à ciel ouvert, un tunnel semi-couvert, un pont métallique et un pont à trois ouvertures. Par ailleurs, un talus renforcé et des murs de soutènement ont été installés afin d’améliorer la sécurité et réduire les nuisances sonores.

De meilleures conditions de conduite

Les meilleures conditions de conduite ne sont pas les seuls avantages: les distances et les durées de trajet ont également été réduites, au même titre que les coûts opérationnels, à la fois pour le transport de passagers et de marchandises. Le renforcement des normes de sécurité devrait se traduire par une réduction globale des accidents et du nombre de morts.

Le nouveau tronçon fait partie du Réseau transeuropéen de transport, le fameux programme RTE-T. Il reste toutefois techniquement et financièrement indépendant de ce dernier.

Il a été calculé que 1 519 emplois seraient directement créés dans le cadre de ce projet durant la phase de construction de la route. 165 emplois seront maintenus pendant la période de mise en service.


Investissement total et financement de l’UE

Le projet «Works on the rehabilitation of parts presenting problems of the Tripoli – Kalamata national road on the part of Paradeisia – Tsakona» a fait l’objet d’un investissement total de 66 046 988 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional (FEDER) s’élève à 39 858 515 EUR au titre du programme opérationnel «Renforcement de l’accessibilité» pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

15/10/2013