Nouvelle station de compression de gaz naturel pour stimuler l'approvisionnement en énergie

Dans la province grecque de Macédoine centrale, une nouvelle station de compression de gaz naturel terminée en 2013 améliore le transport de gaz naturel et les systèmes de transition du pays. Cette installation améliore la sécurité énergétique de la Grèce et permet aux entreprises et consommateurs de bénéficier d'un meilleur approvisionnement.

Autres outils

 

La nouvelle station de compression de Nea Messimvria, d'une capacité de 15,4 MW, augmente la pression du gaz naturel dans la conduite de transmission de gaz centrale. Étant donné sa position stratégique dans le réseau de gaz naturel grec, cette station a un impact positif sur tous les consommateurs de gaz naturel du pays.

Plus précisément, la nouvelle station de compression présente plusieurs fonctionnalités techniques permettant de distribuer le gaz de manière efficace et respectueuse de l'environnement. Deux unités de compression centrifuges de 7,69 MW forment la base de la station, tandis que deux turbines éoliennes et deux unités de refroidissement soutiennent les activités de compression. La priorité a été accordé à la santé et la sécurité. Des mécanismes avancés de sécurité, de surveillance et de lutte contre les incendies ont été mis en place.

De larges avantages

En augmentant le volume de gaz pouvant être transmis par le réseau, la nouvelle station de compression contribue à une meilleure stabilité hydraulique et sécurité énergétique.

De plus, 400 emplois devraient être crées indirectement dans des secteurs associés pendant la durée de vie de la station.

Investissement total et financement de l'UE

Le projet «Natural Gas Compression Station in Nea Messimvria» a fait l’objet d’un investissement total de 71 665 866 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s'élève à 17 404 873 EUR au titre des programmes opérationnels «Compétitivité et esprit d'entreprise», «Attique», «Macédoine centrale - Macédoine occidentale – Macédoine orientale et Thrace», «Thessalia – Sterea Ellada - Ipiros» pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

31/12/2014