Des automobilistes impatients de pouvoir bénéficier de temps de trajet plus courts et d’une plus grande sécurité

Un nouveau tronçon de route primordial sera construit sur un axe nord-sud vital de la région de Macédoine centrale, au nord de la Grèce, l’objectif étant de raccourcir les temps de trajet.

Autres outils

 
Des automobilistes impatients de pouvoir bénéficier de temps de trajet plus courts et d’une plus grande sécurité Des automobilistes impatients de pouvoir bénéficier de temps de trajet plus courts et d’une plus grande sécurité

D’une longueur de 11,5 km, cette route complètera le réseau qui s’étend de Thessalonique à la petite ville de Doïrani, sur la rive sud du lac Dojran qui fait frontière entre la Grèce et la République de Macédoine. Le projet devrait aussi permettre une amélioration considérable de la sécurité routière.

L’expansion du réseau routier

Ce projet majeur prévoit la construction d’une route à double voie entre Thessalonique et Doïrani, depuis l’échangeur de la route d’Egnatia jusqu’aux échangeurs de Mavroneri. Cette route traversera Kilkis, une grosse ville de quelque 56 300 habitants située à une quarantaine de kilomètres au nord de Thessalonique.

Outre la nouvelle route, le projet financera l’amélioration de routes secondaires. Des travaux essentiels d’amélioration des réseaux de services publics locaux seront également réalisés.

Une route à double voie à la pointe de la technologie

Une fois le projet terminé, un tronçon de route sans péage d’une longueur de 11,45 km ira du nord-ouest d’Assiros sur l’autoroute E79 jusqu’à Nea Santa, une petite ville sur la route principale entre Thessalonique et Kilkis. Cet ajout complètera le réseau routier de Thessalonique-Kilkis-Doïrani qui s’étend sur 23,8 km. Des routes secondaires parallèles d’une longueur totale de 26,7 km seront aussi améliorées, ainsi que les réseaux de services publics locaux.

La nouvelle route devrait permettre de raccourcir d’environ 17 minutes les temps de trajet des automobilistes d’un bout à l’autre. D’après les experts, elle réduira aussi de 18 % les risques d’accident de la route, notamment en fluidifiant l’important trafic à proximité de la zone industrielle de Stavrohori, dans la banlieue de Kilkis. Pendant la phase d’exécution, le projet créera quelque 235 emplois directs.

Coût total et participation UE

Le projet «Construction of the section Assiros-Nea Santa of the road network Thessaloniki-Kilkis-Doïrani» dispose d’un budget éligible total de 58 000 000 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s’élève à 48 140 000 pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

25/06/2012