Autoroute Egnatia: une extension importante

Dès l'empire romain, la Via Egnatia était l'un des axes principaux de l'Adriatique à la mer Noire. Dans la Grèce d'aujourd'hui, l'autoroute Egnatia, et les extensions verticales qui doivent la compléter, constituent un pion essentiel du trafic transeuropéen vers les Balkans.

Autres outils

 

Traversant la Grèce dans toute sa largeur (de l'Epire à la Thrace en passant par la Macédoine) pour aboutir à la Turquie, l'autoroute Egnatia s'enrichit également de neuf axes verticaux qui lui offriront des connexions avec l'Albanie, la Bulgarie et la Macédoine. Le projet "Finalisation de l'axe vertical de Thessalonique" (1) achève la modernisation du trajet Thessalonique-Serres-Promahon, qui mène vers la frontière bulgare.

44 km à peaufiner

D'une longueur de 96 km, dont 52 km sont déjà ouverts à la circulation, ce tronçon fait partie du réseau routier transeuropéen (2). Les derniers 44 km nécessitent l'achèvement de trois sections, indépendantes l'une de l'autre: Lahanas- Riziana- Strymoniko (12,6 km); Strymoniko-Carrefour Lefkonas-Carrefour Christou (22 km); K Ampela-Carrefour Petritsiou (9,5 km).

Les principaux travaux à effectuer sont:

  • la construction d'un double tunnel d'une longueur de 0,48 km à Dorkada, dans la section Lahanas-Riziana;
  • la réfection et le renforcement de la stabilité des flancs, le renforcement des barrières de sécurité et l'amélioration de la qualité de la route de la section Riziana-Strymonico (7 km);
  • des travaux de construction sur la totalité de la section Strymonico-Carrefour Lefkonas-Carrefour Christou (22 km);
  • l'achèvement des grands travaux techniques de la section K.Ampela-Carrefour Petritsiou et du Carrefour de Sidirokastro.

Des bénéfices durables

Ces ultimes améliorations permettront de réduire le temps de trajet de Lagkadas à Promahon de façon appréciable (70 minutes au lieu de 115 antérieurement).

La population la plus directement concernée est celle de la préfecture de Serres et de sa région. Les secteurs du commerce, de l'industrie, du tourisme et des transports devraient être les premiers à ressentir les bénéfices de cette facilitation d'accès au réseau transeuropéen et au développement des connexions avec les pays balkaniques.

Le projet lui-même est une source de création d'emploi : 5 503 personnes seront occupées pendant la phase de mise en œuvre et 92 postes seront créés pendant la phase d'exploitation.

Coût total et participation CE

Le coût estimé du projet "Finalisation of the vertical axis of Egnatia Odos Thessaloniki (Derveni) – Serres – Promahon: sections Lahanas – A/K Christou and K. Ampela – A/K Petritsiou" est de 103 077 754 EUR. La contribution du Fond régional de développement européen s'élève à 77 308 316 EUR sur la période 2007-2013.


(1) La dénomination complète est: " Finalisation of the vertical axis of Egnatia Odos Thessaloniki (Derveni) – Serres – Promahon: sections Lahanas – A/K Christou and K. Ampela – A/K Petritsiou".

(2) L'établissement d'un réseau transeuropéen de transport efficace (TEN-T) constituait un élément clé de la stratégie de Lisbonne pour la relance de l'emploi et de la compétitivité en Europe. La modernisation et la sécurisation du réseau routier est un des axes de cette politique.


Date de rédaction

23/10/2012