Une double voie pour des trajets plus rapides

L’objectif derrière ce projet est de finaliser les travaux de la nouvelle double ligne de chemin de fer à grande vitesse (106 km) dans la région montagneuse de Tithoréa-Domokos.

Autres outils

 

Pour les habitants de la région et les touristes, cette nouvelle voie permettra de réduire le temps de trajet puisqu’elle portera la vitesse des trains (80 km/h actuellement) à 160 km/h. Une alternative attrayante et viable à la voiture.

Réduire les temps de trajet

Ce projet poursuit les travaux précédemment entamés visant à transformer la voie unique Tithoréa-Lianokladi-Domokos en double voie sur 106 km. Cette section fait en fait partie de l’axe 22 (RTE-T) et de l’axe Athènes-Thessalonique. Les travaux seront menés par ERGA OSE A.E sous gestion publique, et impliqueront la création de 1 010 emplois directs durant la phase de construction.

Grâce à ce projet, les voyageurs reliant Athènes à Thessalonique, dans le nord de la Grèce, et vice versa, profiteront d’un trajet plus rapide et plus sûr. Le long de la section Tithoréa-Domokos, la vitesse des trains pourra atteindre 160 km/h, voire jusqu’à 200 km/h sur la section Tithoréa-Lianokladi. Une fois achevée, la ligne Thessalonique-Athènes sera à double voie, et sera parcourable en 3h30. Le réaménagement de la section concernée par le présent projet participera quant à lui à une réduction de 50 minutes de la durée du trajet.

Jeter les bases d’un réseau efficace

Parmi les travaux à réaliser, il s’agira de finaliser, sur la ligne Tithoréa-Lianokladi, les travaux d’infrastructure et la construction de tunnels, dont l’installation des équipements électromécaniques du tunnel Kallidromos. Le projet couvrira également les travaux d’infrastructure, de mise en place des équipements électromécaniques et de superstructure tout le long de la voie, la construction de voies ainsi que la pose de voies dans trois gares. En complément, deux nouvelles gares et deux arrêts seront construits, parallèlement à la rénovation des gares de Tithoréa, Lianokladi et Domokos. De plus, le réseau routier local, qui sera touché par les travaux, ainsi que les routes secondaires parallèles à la nouvelle ligne feront l’objet d’une rénovation de haute qualité.

Autres installations prévues: électrification, signalisation, télécommunications, système de protection des trains ETCS niveau 1 et communication sans fil GSM-R. Elles viendront renforcer la sécurité et l’efficacité du réseau pour les voyageurs comme pour les employés des chemins de fer.

Date de rédaction

27/09/2011