Un enseignement numérique pour les écoliers grecs

La nouvelle infrastructure TIC destinée aux écoles primaires et secondaires permettra de moderniser le matériel didactique et le processus pédagogique et ainsi de faciliter l’insertion numérique des écoliers grecs.

Autres outils

 

Le projet a pour but de renforcer la présence du numérique dans le processus éducatif des écoles primaires et secondaires grecques. Il s’inscrit dans le cadre d’une vaste stratégie en faveur de «l’école numérique» mise en œuvre par le gouvernement, qui prévoit notamment la création de formations sur l’utilisation et l’application des TIC et des outils numériques à l’intention des enseignants ainsi que l’élaboration d’un référentiel opérationnel et accessible de manuels éducatifs.

Le projet est divisé en six sous-projets: la fourniture et l’installation de systèmes interactifs, et notamment l’achat de 36 804 systèmes, des formations, des services d’installation et de démonstration; la fourniture et l’installation de laboratoires informatiques mobiles, dont dix ordinateurs portables pour une école primaire et quinze pour une école secondaire; un sous-projet portant sur l’organisation et la gestion en général; la promotion et la publicité du projet; les services d’assistance; et l’évaluation externe de l’opération.

Un projet créateur d’emplois de grande ampleur

Au total, ce projet profitera à 825 463 écoliers (d’écoles primaires, lycées ou instituts), soit 8 % de la population grecque. Quelque 24 emplois devraient par ailleurs être créés durant sa mise en œuvre


Investissement total et financement de l'UE

Le projet «Digital Services of the Ministry of Education, Lifelong Learning and Religious Affairs» a fait l’objet d’un investissement total de 174 441 430 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s’élève à 146 635 815 EUR au titre des programmes opérationnels «Convergence numérique», «Attiki», «Macédoine centrale - Macédoine occidentale – Macédoine orientale et Thrace», «Thessalia – Sterea Ellada - Ipiros» et «Crète et Îles de la Mer Égée» pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

10/12/2014