Modernisation des infrastructures aéroportuaires: des répercussions régionales et nationales

Le deuxième plus grand aéroport de Grèce, par lequel transitent chaque année quelque 4 millions de voyageurs, prévoit d'étendre sa piste principale dans la mer Égée. Une fois terminé, ce projet permettra à l'aéroport international Makedonia de Thessalonique d'accueillir pratiquement tous les types d'avions actuellement en service dans le monde.

Autres outils

 

Ces travaux font suite à un précédent projet d'amélioration mené par l'Union européenne au sein de ce même aéroport, qui sert actuellement près d'un tiers de la population nationale. Dans le cadre de cette deuxième phase, les contractants prévoient d'allonger la piste 10-28 de 1000 m dans la mer Égée. Cette piste de décollage-atterrissage sera également modernisée sur toute sa longueur, soit 3 440 m.

D'autres travaux comprennent également la construction d'une nouvelle zone de taxi pour les avions dans la section d'atterrissage de la piste 10-28 ainsi que différentes voies de connexion avec la piste parallèle. Des équipements de signalisation et de contrôles sont également installés pour ces deux pistes. Les nouvelles infrastructures devraient être opérationnelles en 2015.

Des avantages pour toute la région

La modernisation de cet aéroport majeur devrait être bénéfique au développement économique de la région de Macédoine, en permettant d'y accueillir de plus grands volumes de passagers et de marchandises. Il devrait également permettre à la région d'être plus attractive sur le plan touristique et pour les entreprises. Grâce à cette piste plus longue, l'aéroport sera en mesure d'accueillir pratiquement tous les types d'avions, dont les transatlantiques et les long-courriers sans escale.

Le projet s’inscrit dans la volonté de l’Union européenne d’améliorer le réseau aéroportuaire transeuropéen, qui fait partie du réseau transeuropéen de transport, le fameux programme RTE-T. Il s'agit également de l'un des projets prioritaires acceptés par la Commission européenne et par la Grèce pour la période 2007-2013.

Le projet devrait créer 181 emplois pendant son exécution et 88 postes une fois opérationnel.


Investissement total et financement de l’UE

Le projet «Phase finale (II) de la modernisation de l'aéroport Makedonia de Thessalonique» a fait l’objet d’un investissement total de 173 409 382 EUR. La contribution du Fonds de cohésion de l’UE s’élève à 93 693 972 EUR au titre de la priorité «Transport aérien-Aéroports RTE» du Programme opérationnel «Améliorer l'accessibilité» pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

10/04/2014