Un trafic plus fluide grâce à de meilleures liaisons de transport

La construction d’un nouveau tronçon d’autoroute à quatre voies de 20,4 km est en cours entre Rathensdorf et Borna, en Allemagne, afin d’assurer de meilleures liaisons, une plus grande accessibilité et des temps de parcours moins longs aux usagers locaux mais aussi étrangers (principalement polonais et tchèques).

Autres outils

 

Outre les avantages en termes d’accessibilité, ce projet aura également des retombées économiques et environnementales importantes puisqu'il permettra entre autres la création d'emplois directs à long terme et de voies de transport plus efficaces et rentables pour les marchandises, ainsi qu’une diminution notable des émissions de CO2.

La Saxe devient accessible

La section d’autoroute concernée par le projet (Rathensdorf-Borna) fait partie d’un programme à plus grande échelle en Saxe, à savoir le développement du tronçon de l’autoroute A72 entre Chemnitz et Leipzig, qui sert à la fois de liaison à longue distance et de solution de décongestion locale. Une fois les travaux finalisés en mai 2011, la sécurité, la qualité et l’accessibilité des routes auront été largement améliorées entre les grands centres de Halle/Leipzig et Chemnitz/Zwickau, ainsi qu’entre les centres régionaux de Limbach, Oberfrohna, Borna et Altenburg.

En plus des 20,4 km de route en construction entre Rathensdorf et Borna, les travaux entrepris dans le cadre du projet comprennent l’édification de 27 ouvrages d’art sur une longueur totale équivalant à 1 270 m.

Stimuler la croissance économique

La région métropolitaine européenne surnommée le «triangle saxon», correspondant aux régions de Dresde, Halle/Leipzig et Chemnitz/Zwickau, devrait ainsi connaître d’importants changements en termes de développement du commerce, en parallèle aux récentes améliorations des voies de connexion routières. Ces travaux donneront une impulsion à l’activité économique des entreprises et généreront 245 emplois directs; 96 lors de la phase de mise en exécution et 149 durant la phase opérationnelle. Chaque emploi créé devrait courir sur une période de huit ans.

La face écologique de la construction routière

Les préoccupations environnementales sont l’une des priorités des grands projets européens. Ce projet-ci ne fait pas exception et aura un impact écologique positif une fois finalisé puisqu’il permettra de dévier le trafic des zones bâties vers les voies d’accès de l’A72. L’infrastructure de haute qualité et de grande efficacité de cette autoroute à quatre voies, combinée à l'impact de cette déviation, permettra une réduction sensible en termes énergétiques. Selon les estimations, les émissions de CO2 devraient chuter de 7 900 tonnes par an, signe que de beaux jours sont à venir pour les habitants de la région et son environnement naturel.

Date de rédaction

20/09/2010