Un projet de ligne ferroviaire permet des services plus rapides et plus efficaces

La troisième phase de construction pour l'amélioration des liaisons ferroviaires entre Leipzig et Dresde vise à accroître la capacité et la vitesse des trains pour les services de transport de passagers et de fret. Ces opérations bénéficieront notamment à 1,1 million de personnes qui vivent dans la région, ainsi qu'aux voyageurs longue distance.

Autres outils

 

Le travail prévu dans le cadre de ce projet fait partie intégrante d'un projet plus vaste baptisé «Projet de transport nº 9 de l'unité allemande» (VDE 9) qui vise également à étendre le réseau transeuropéen de transport à grande vitesse (TEN-T). L'ensemble du projet VDE 9 augmentera la vitesse des trains sur la ligne Leipzig-Dresde pour atteindre 200 km/h et réduira la durée du trajet entre les deux villes de 90 minutes à 45 minutes. En outre, VDE 9 séparera les trajets locaux et longue distance, au bénéfice des liaisons entre les centres majeurs situés le long de la ligne. En outre, en contribuant à la migration du transport de fret de la route au rail, le projet devrait provoquer une réduction des émissions de gaz à effet de serre, jusqu'à 43 900 tonnes par an.

En plus de faciliter les déplacements de la population locale, VDE 9 améliorera les services pour les passagers qui empruntent le train en provenance et à destination de lieux tels que Karlsruhe, Stuttgart et Nuremberg, ainsi que pour les passagers internationaux reliés à la Pologne et la République tchèque.

Historique et avenir du projet

La première phase du projet VDE 9 comprenait la construction d'une ligne ferroviaire entre Leipzig et Riesa, devenue opérationnelle en 2003. La phase deux comprenait l'extension de la ligne entre Marienbrücke et la gare centrale de Dresde, qui s'est achevée en 2006. Un grand travail a déjà été accompli dans le cadre de la phase trois – de Riesa à Dresde-Neustadt –, y compris diverses améliorations et extensions de la ligne ferroviaire et des activités connexes.

Les mesures résiduelles à entreprendre dans le cadre de la troisième phase sont les suivantes:

  • construction de la courbe de liaison Weißig-Böhla;
  • construction sur la ligne de Coswig à la gare de Dresde-Neustadt, phase un de Radebeul Ouest à Radebeul Est;
  • poursuite de la modernisation de la gare de Dresde-Neustadt.

Les travaux sur la courbe de liaison engloberont la construction d'une gare à deux plateformes, rampes et passerelles comprises, plus le drainage requis. Des lignes aériennes seront mises en place ou renforcées. En outre, plusieurs conduites de gaz, d'eau et d'égouts seront remplacées, au même titre que plusieurs lignes d'alimentation et de communication. Plusieurs ponts seront construits ou renforcés le long du parcours.

Sur le tronçon Radebeul Ouest-Radebeul Est, les anciennes installations seront reconstruites, la voie sera révisée et les talus seront étendus. Le programme à la gare de Dresde-Neustadt inclura des travaux sur les plateformes 3/4, 5/6 and 7/8, la rénovation de la voie et la restauration de la capacité portante des poutres du plafond du hall de la gare.

La troisième phase de construction devrait créer 82 emplois pendant la mise en œuvre et 82 emplois supplémentaires pendant l'exploitation.

Coût total et participation UE

Le projet «VDE 9, ABS Leipzig-Dresde, Participation à la 3e phase de construction» dispose d’un budget éligible total de 87 480 000 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s’élève à 50 000 000 EUR pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

01/01/2007