Une nouvelle écluse pour améliorer l’accès aux ports fluviaux

La construction d’une nouvelle écluse de basses eaux sur un important réseau de canaux près de Magdebourg, en Allemagne, permettra de décharger les marchandises tout au long de l’année, tout en réalisant des économies et en réduisant la pollution.

Autres outils

 

Cette écluse est située sur le canal de jonction de Rothensee, qui fait partie de la plus importante liaison de navigation fluviale entre le canal de l’Elbe (qui relie Hambourg [Allemagne], Dresde [Allemagne] et la République tchèque) et le Mittellandkanal (qui relie les Pays-Bas, Berlin [Allemagne] et la Pologne). Cette section du canal fait aussi partie du réseau transeuropéen de voies navigables.

Il est prévu de construire une écluse de 215 mètres de long, ainsi que la plaque de cloison requise (452 mètres de long), une station de pompage de l’eau et les installations d’amarrages supérieures et inférieures (de 508 mètres de long chacune).

Des améliorations globales

Outre l’amélioration des liaisons entre les canaux locaux, cette nouvelle structure garantira la navigation même lorsque que les niveaux d’eau de l’Elbe sont bas. Cela signifie que les marchandises pourront être chargées et déchargées dans les ports de Magdebourg tout au long de l’année. Une fois terminée, l’écluse permettra à des bateaux plus gros et dotés d’une capacité de chargement supérieure à celle de la flotte existante d’emprunter cette voie fluviale.

Le fait de pouvoir accueillir des bateaux plus gros signifie aussi la possibilité de réduire la taille de la flotte. Réduire le nombre de bateaux qui utilisent les ports et le réseau de canaux locaux permettra de raccourcir les temps de trajet et de rotation. Selon les estimations, ce changement devrait permettre d’économiser 5 566 000 EUR sur les coûts de fonctionnement et de gestion d’ici 2025.

De plus, la nouvelle composition de la flotte réduira la pollution provoquée par les gaz d’échappement des bateaux, ce qui permettra de réduire les émissions de dioxyde de carbone de 2 150 tonnes par an.

Environ 70 emplois seront créés pendant la phase d’exécution du projet.

Coût total et participation UE

Le projet «New construction of the Magdeburg low water lock» dispose d'un budget éligible total de 42 019 739 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s’élève à 27 312 830 EUR pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

25/06/2012