Mecklenburg-Vorpommern, Allemagne

Le Land de Mecklenbourg-Poméranie occidentale bénéficie d’un nouveau tronçon routier qui accroît la capacité, la vitesse et la sécurité du trafic de passagers et de marchandises.

Autres outils

 

Le projet prévoit la construction d’une route à chaussée unique de 13,9 km de long avec une voie dans chaque sens et une voie de dépassement. L’objectif de cette route est de relier les jonctions d’Altefähr et de Samtens Est. Les habitants du Mecklenbourg-Poméranie occidentale et de Berlin devraient tirer parti de cette construction. 

Une partie d’un projet plus ample

Ces travaux s’inscrivent dans un projet plus ample d’extension de la B 96n à partir de l’A 20 entre Stralsund et Bergen («Extension of the B 96n from the A 20 (Stralsund) to Bergen») destiné à connecter l’île touristique de Rügen au réseau routier transeuropéen (programme RTE-T). Depuis la réunification de l’Allemagne, Rügen est devenu l’un des pôles touristiques de l’État fédéral de Mecklembourg-Poméranie occidentale.

Dès le début, il s’est avéré évident que les liaisons de transport qui desservaient l’île ne seraient pas suffisantes pour prendre en charge le nombre croissant de touristes. En effet, le «Rügendamm», ouvert à la circulation en 1936, était la seule connexion vers le continent. La nouvelle autoroute fédérale B 96n est conçue pour remédier à cette situation. Ce nouveau tronçon de la B 96n est essentiel pour améliorer l’accessibilité de Rügen en réduisant les temps de trajet.

Un changement réel pour un impact réel

Ce projet devrait réduire les coûts de transport grâce aux avantages déjà mentionnés que représentent les gains de vitesse et la réduction des temps de trajet. La sécurité routière et l’accessibilité devraient s’améliorer. L’accroissement du nombre d’usagers de la route empruntant cette zone devrait aussi bénéficier à l’économie locale.

Cette route à accès limité permettra des déplacements rapides et répondra aux besoins du trafic interrégional. Les véhicules lents comme les transports publics pourront en revanche utiliser l’ancienne B 96.

Des rampes sur les deux jonctions sont en construction ainsi que d’autres équipements associés. Des mesures de compensation sont également prises pour atténuer l’impact sur l’environnement et le paysage alentour.  Il est prévu de limiter la vitesse à 100 km/heure. Selon les estimations, 152 emplois directs devraient être créés pendant la phase de mise en œuvre du projet. De plus, la création de 48 postes est prévue une fois le projet terminé.


Investissement total et financement de l’UE

Le projet «New construction of the Federal road B 96n from exit Altefähr to Samtens» a fait l'objet d'un investissement total de 85 036 000 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional (FEDER) s'élève à 49 400 000 EUR au titre de la priorité «Routes nationales» du Programme opérationnel «Transports» pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

22/10/2013