Une connexion ferroviaire à grande vitesse entre Berlin et Rostock

Les mesures de rénovation de la ligne ferroviaire entre Berlin et Rostock réduisent considérablement les temps de trajet tout en améliorant la capacité et la sécurité.

Autres outils

 

La ligne ferroviaire Berlin-Rostock est une connexion vitale entre les deux villes. Les travaux de modernisation permettent à des trains à grande vitesse de circuler à 160 km/heure. L’augmentation de la vitesse se traduit par un gain de temps sur cet itinéraire pouvant atteindre 47,5 minutes.

Les travaux prévoient de remplacer les installations de voierie, de moderniser les installations de contrôle et de sécurité, d’améliorer ou de construire des lignes aériennes et d’intégrer la technologie de poste d’aiguillage électronique.

Les habitants de Berlin, du Mecklenbourg-Poméranie occidentale et du Brandebourg sont les premiers bénéficiaires de ces travaux. Les améliorations profitent aussi aux villes de la région situées le long de l’itinéraire ainsi qu’aux transporteurs de marchandises et aux voyageurs parcourant de longues distances.

Amélioration des connexions régionales

Le projet améliore les liaisons ferroviaires à l’échelon régional pour les villes de taille moyenne comme Neustrelitz et Oranienburg. La ligne modernisée crée une infrastructure efficace, apte à répondre aux augmentations prévues du trafic. Le projet améliore également les liaisons avec l’arrière-pays dans la zone de la mer Baltique.

Les voyageurs internationaux bénéficient également du projet dans la mesure où la ligne fait partie du réseau transeuropéen de transport (le programme RTE-T) qui relie Berlin à Messine via Leipzig/Halle – Erfurt –Nuremberg – Munich – Vérone – Bologne – Naples. L’itinéraire Berlin-Rostock est classé comme une extension d’un corridor européen sud-nord s’achevant en Scandinavie.

Investissement total et financement de l’UE

Le projet «Maßnahme Netz 21, Korridor 101, Streckenertüchtigung Rostock Berlin» est divisé en 3 phases. Le module 1 bénéficie d’un investissement total de 86 300 000 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s’élève à 21 000 000 EUR au titre de la priorité «Chemins de fer nationaux» du programme opérationnel «Verkehr EFRE Bund» pour la période de programmation 2007-2013. La 2e et la 3e phases bénéficient respectivement d’un investissement total de 79 200 000 EUR et de 273 000 000 EUR, dont une contribution du Fonds européen de développement régional de 21 000 000 EUR pour la 2e phase et de 69 000 000 EUR pour la 3e phase au titre de la même priorité du même programme opérationnel.

Date de rédaction

22/10/2013