La Nouvelle route du Littoral mise sur la sécurité du transport grâce à des innovations technologiques performantes

Entre Saint-Denis et La Possession, la Nouvelle route à quatre voies est posée à 200 mètres des côtes. Elle remplace l’actuelle nationale 1 et prévoit d’inclure un site propre pour les transports collectifs et les cyclistes.

Autres outils

 

Département d’outre-mer français situé dans l’océan indien, La Réunion est une île de 2 512 km² où vivent environ 850 000 habitants. Près de 600 000 véhicules empruntent chaque jour les quelque 13 km qui séparent Saint Denis de La Possession et de la zone du Port. Cette dangereuse route à deux voies, au trafic intense, est construite au pied d’une falaise instable et sensible à des houles cycloniques. Elle présente néanmoins un itinéraire stratégique reliant le port de commerce à la capitale administrative et à l’aéroport international Roland Garros.

Sécurité et rapidité : des améliorations attendues

La nationale 1 est actuellement remplacée par un ouvrage impressionnant, en partie sur pilotis, capable de résister aux importants aléas naturels géologiques et maritimes. Cette nouvelle route, longue de 12,3 km, comporte deux digues (1 km et 5,7 km) et un viaduc de 5,3 km. Le projet, qui a démarré en 2012, comporte des aménagements en faveur des transports collectifs routiers et des cyclistes qui seront compatibles, à plus long terme, avec la mise en service de transports communs en site propre.

La nouvelle route maritime bénéficiera à bon nombre d’habitants car elle relie Saint-Denis – préfecture et principale zone urbaine de l’île – à La Possession, ville résidentielle, et au Port tout proche, centre d’activités majeur. Toutes les zones limitrophes de ces trois communes connaissent une augmentation de population dans une île où la démographie est en croissance constante.

La première phase d’un projet ambitieux

Le projet bénéficie d’une participation du FEDER en ce qui concerne la première phase du projet :

  • des études de maîtrise d’œuvre (choix des réponses techniques, missions destinés à la conduite des appels d’offres, demandes d’autorisation administratives, etc.) ;
  • les premiers travaux, à savoir 12,63 km de route totalement sécurisée et 12,63 km de site réservé aux transports en commun.

Il est prévu que 18 700 emplois soient créés lors de la réalisation du projet.


Investissement total et contribution de l’UE

L’investissement total du projet “Nouvelle route du Littoral” (1ère tranche) est de EUR 1 225 403 968. La contribution du Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) est de EUR 80 000 000 pour la période 2007-2013 au titre du programme opérationnel régional “Ile de la Réunion” via l'axe prioritaire “Amélioration de la compétitivité du territoire: organiser le territoire sur de nouveaux paramètres de performances”.


Date de rédaction

04/08/2014