Un train à crémaillère pour soulager un site touristique très fréquenté

Un train panoramique emmènera les visiteurs dans un grand confort et en toute sécurité à 1 460 mètres d’altitude, au sommet d’un site de toute beauté, au centre de la France. Ce chantier s’inscrit dans le réaménagement global des infrastructures du site, réputé pour ses paysages d’anciens volcans.

Autres outils

 

Le projet vise à améliorer l’expérience que vivent les milliers de personnes qui visitent le site et à en faciliter l’accès. Les nouvelles infrastructures doivent aussi mieux protéger l’environnement local.

Un train pour rallier le sommet

Le Puy-de-Dôme est un département de la région d’Auvergne. Il est réputé pour ses magnifiques volcans éteints et vient d’ailleurs d’entrer dans le club des «Grands sites de France», un réseau de quelque 35 sites répartis sur tout le territoire français qui se distinguent par la beauté de leurs paysages, la richesse de leur patrimoine culturel et leur engagement en faveur du tourisme durable.

Le tourisme est important pour l’économie locale. Les autorités locales en sont conscientes: elles ont élaboré en 1999 un programme destiné à améliorer le site du Puy-de-Dôme. Le projet dont il est question ici s’inscrit dans ce plan directeur et est en partie financé par l’UE.

Le projet vise à moderniser les infrastructures existantes et à en créer quelques nouvelles. Sa composante la plus remarquable est le train panoramique à crémaillère qui ralliera le sommet. Il remplacera les navettes et les cars qui engorgent les voies d’accès au site.

Le nouveau train partira d’une nouvelle gare située à côté d’un nouveau centre de maintenance, au pied de la montagne. Ces infrastructures comporteront un espace éducatif pour les visiteurs: une exposition permettra de leur en apprendre davantage sur le site, sur son importance culturelle et sur la fragilité de son environnement. Un nouveau parking pouvant accueillir jusqu’à 850 véhicules sera construit à proximité.

Enfin, la construction d’une gare au sommet du site sera supervisée dans le cadre de ce projet. Elle sera intégrée dans le flanc de la montagne, pour ne pas gâcher le magnifique paysage naturel qui s’offre aux yeux des visiteurs. Cette nouvelle gare comportera un restaurant panoramique.

Plus de visiteurs, une meilleure expérience

Une fois réaménagé, le site restera ouvert toute l’année, ce qui entraînera un accroissement sensible du nombre de visiteurs. Les recettes devraient augmenter de plus de 10% dès que le nouveau train sera en service. L’accès au site sera également plus facile pour tout le monde, y compris pour les personnes handicapées.

Le projet créera quelque 150 emplois durant la phase de mise en œuvre de deux ans et quelque 50 emplois lors de la phase d’exploitation. Le nouveau train devrait également permettre de réduire les émissions de carbone sur le site, en produisant la moitié de l’électricité dont il a besoin.

Date de rédaction

10/05/2010