Repenser les routes pour des trajets plus sûrs, plus rapides

Les travaux de conception et de reconstruction du tronçon de route reliant Aruvalla à Kose et du contournement de Mäo, en Estonie, contribueront à mettre un terme aux embouteillages et ralentissements sur les routes, qui sont une importante source de frustration auprès des automobilistes.

Autres outils

 

Le nouveau tronçon de route reliant Aruvalla à Kose, qui compte quatre voies, et le contournement de Mäo, d'une longueur de 6,2 km, associés à de nouveaux ponts, murs antibruit, viaducs et échangeurs, devraient permettre de gagner du temps, d’améliorer la sécurité routière et de raccourcir les trajets.

Coup de projecteur sur les principales liaisons

La route Tallinn-Tartu-Võru-Luhamaa relie Tallinn, la capitale estonienne, à Tartu, la deuxième ville du pays. Elle traverse six provinces estoniennes et constitue le principal axe de liaison entre Tallinn et le centre et le sud-est de l’Estonie. La route à deux voies existante est soumise à une forte pression en raison de l'augmentation de la densité de la circulation, certains tronçons ayant atteint leur capacité maximale, notamment aux heures de pointe. Le tronçon Aruvalla-Kose existant, qui se compose de deux voies (13,4 km de long), sera élargi à quatre voies, et deviendra ainsi une route de classe I, tandis que la région de Mäo se verra agrémentée d’un nouveau contournement à quatre voies de 6,2 km de long, qui permettra d’éliminer les embouteillages et de réduire les distances de parcours.

Bonne nouvelle pour les passagers, les piétons et les cyclistes

Les travaux sur le tronçon Aruvalla-Kose visent également à améliorer l’alignement géométrique de la route, et incluent la construction d’intersections distinctes, à plusieurs niveaux, avec plusieurs viaducs et ponts (106 m, 22 m, 28,5 m et 12,2 m de long), des tunnels (13,5 m et 10,3 m de long), 7,1 km de routes destinées au trafic léger, et un tunnel de 37,7 m de long pour les piétons et les cyclistes. Ces travaux visent également à améliorer la sécurité routière, et incluent la construction de 28,2 km de routes de desserte locale qui permettront de fermer 65 entrées dangereuses. L’aspect environnemental est également pris en compte avec la construction de barrières antibruit, d’un écoduc et de passages pour la faune. Une double haie et des arbres seront également plantés et des aménagements paysagers réalisés.

Élimination des goulets d’étranglement dans les transports

L’autre grande infrastructure développée, le contournement de Mäo, inclura la construction d’un passage de 2,6 km traversant la route Pärnu-Rakvere-Sõmeru, de quatre viaducs, d’un pont au-dessus de la Vodja, de 4,5 km de routes de trafic léger destinées aux piétons et aux cyclistes, de 2,4 km de barrières antibruit et de 814,1 km d’éclairage public. Quatre entrées existantes sur la nouvelle route principale, considérées comme dangereuses, seront fermées, offrant ainsi une plus grande sécurité.

Le projet stimulera également l’économie locale en termes d’emploi, avec la création de 270 emplois directs pendant toute la durée des travaux de construction.

Date de rédaction

24/03/2011