Améliorer la qualité de l’eau potable pour satisfaire aux normes européennes

Les installations d’approvisionnement en eau de la région de Kohtla-Järve, en Estonie, subissent actuellement d’importantes rénovations dans le cadre d’un projet financé en partie par l’Union européenne. Une fois les travaux terminés, ce projet assurera aux 54 000 personnes qui résident dans cette région située au nord-est du pays une eau potable conforme aux normes européennes, ainsi que des installations d’approvisionnement en eau modernes et fiables.

Autres outils

 

Des travaux du même ordre avaient déjà été entamés dans cette région en 2002, et visaient à améliorer le traitement des eaux usées. Le nouveau projet, qui s’étalera sur cinq ans, est axé sur le traitement et la distribution de l’eau potable.

Nouveau réseau de traitement et de distribution d’eau

La région de Kohtla-Järve s’est fortement développée au cours du XXe siècle suite à l’essor économique de l’industrie du schiste bitumineux. Elle comprend aujourd’hui plusieurs villes et circonscriptions disséminées sur un vaste territoire nécessitant un réseau des eaux étendu et relativement complexe.

Le projet en question sera mis en œuvre par la société locale Järve Biopuhastus OÜ dans trois villes (Püssi, Kohtla-Järve et Jõhvi) et sur deux sites de captage (Kurtna-Vasavere et Püssi). Le projet vise à améliorer la qualité des services des eaux et de l’environnement tout en fournissant une eau potable de qualité supérieure aux consommateurs.

Une précédente étude de faisabilité a relevé plusieurs problèmes concernant l'approvisionnement en eau dans la région. Le plus important est que l’eau potable n’est pas conforme à la législation européenne en matière d’environnement. De plus, les réseaux d’approvisionnement en eau et les installations connexes sont insatisfaisants, les réservoirs fuient, la majorité des puits forés et les stations et centrales de pompage sont rudimentaires, et l’eau n’est pas traitée.

Le projet consiste principalement en des travaux destinés à rénover les sites de captage des eaux souterraines et à remplacer quelque 135 km de conduites de distribution d’eau. Les responsables du projet visent également à rénover et à construire des stations d'épuration pour la production d'eau potable, des réservoirs d’eau et des puits forés. Les deux nouvelles stations d’épuration seront situées dans la circonscription administrative d’Ahtme et dans la ville de Püssi.

De l’eau potable pour tous

Une fois les travaux de rénovation terminés, tous les habitants de la région desservie seront raccordés au réseau de distribution d’eau potable et auront accès à une eau salubre. L’amélioration de la qualité de l’eau, qui satisfera désormais aux normes européennes en la matière, devrait également avoir d’importants effets positifs sur l’environnement, et ainsi aider à réduire les risques pour la santé humaine.

L’instauration de services des eaux fiables et conformes rendra à son tour la région de Kohtla-Järve plus attrayante aux yeux des investisseurs. Le projet devrait également créer quelque 250 emplois directs durant la phase de mise en œuvre.

Date de rédaction

21/02/2011