Améliorer la collecte, le traitement et l’assainissement des eaux usées à Severozapad

Le projet «Chebsko – Précaution en matière d’environnement» consiste en la réhabilitation et l’amélioration des deux  stations d’épuration des eaux usées actuelles et en la construction d’un nouveau réseau d’égouts, dans la même région de Severozapad en République tchèque.

Autres outils

 

En élargissant le système actuel de collecte et d’assainissement des eaux usées, le projet, qui couvre les zones de Cheb et Mariánske Lázně, vise à renforcer le traitement des eaux usées et à réduire la pollution par les eaux usées conformément à la législation de l’UE.

Un processus en trois étapes

La ville de Cheb enregistre une population de 31 235 personnes, et sa station d’épuration actuelle recueille également les eaux usées de Františkovy Lázně, qui compte une population de 5 339 habitants et touristes. En attendant, la station d’épuration de Mariánske Lázně, située à 25 km de Cheb, dessert un total de 16 763 personnes, en comptant la ville et ses municipalités.

Le projet «Chebsko – Précaution en matière d’environnement» regroupe trois travaux d’amélioration distincts. En premier lieu, les travaux dans la station d’épuration des eaux usées de Cheb qui comprennent la réhabilitation de technologies et de structures particulières pour une élimination totale de l’azote et diminuer la pollution provenant des eaux de la rivière Ohře. Le projet vise à moderniser complètement la frontière biologique de la station, dont le composant principal affecte la qualité des eaux traitées. Par ailleurs, ce volet du projet couvre également la modernisation d’une station de pompage à Františkovy Lázně, pour assurer un pompage régulier des eaux usées depuis le réseau d’égouts de Františkovy Lázně jusqu’à la station de Cheb.

Le deuxième volet du projet global concerne la construction d’un réseau d’assainissement dans la partie de la municipalité de Cheb, Švédský Vrch, qui résoudra le problème d’assainissement dans cette zone. Les eaux usées de ces égouts seront transférées vers la station de Cheb.

Enfin, le projet couvre des travaux d’amélioration de la station de traitement des eaux usées de Mariánské Lázně, principalement la réhabilitation de sa frontière biologique. Comme pour la station de Cheb, la solution consiste à perfectionner le système d’élimination de l’azote et, en même temps, à réduire la pollution issue des eaux entrantes.

Avantages pour la communauté et l’environnement

Il est prévu que le développement et l’amélioration des réseaux d’assainissement et du traitement des eaux usées entraîneront une réduction de la pollution et l’eutrophisation des eaux de surface. Le projet contribuera aussi à renforcer la qualité de la vie de la population de la région de Chebsko et, au cours de la phase de mise en œuvre, à créer 300 emplois pour cette région. En outre, grâce à ce projet, l’environnement local bénéficiera de l’existence d’un grand nombre de sources thermales et de cure, de sources d’eau potable, de réserves naturelles abondantes et de zones naturelles protégées.

Date de rédaction

15/09/2011