Le système de transport en pleine progression à Bourgas

Grâce à ce projet, les transports publics de la municipalité de Bourgas s’apprêtent à prendre un coup de jeune, pour le plus grand plaisir des 83 000 personnes qui les empruntent chaque jour.

Autres outils

 

Parmi les principales réalisations du projet, citons l’achat de 67 nouveaux bus, l’aménagement d’une voie rapide pour les bus, la création et la rénovation de stations de bus, de pistes cyclables et de ponts piétonniers, la mise à disposition de systèmes d’information et de billetterie modernes ainsi que la mise en place d’une meilleure accessibilité, en particulier pour les personnes atteintes d’un handicap.

Ouvrir la voie à l’efficacité et à l’accessibilité

Les bénéfices de ce projet profiteront en premier lieu aux 318 000 habitants de Bourgas, et en particulier aux 83 000 usagers quotidiens des transports publics, dont 3 300 sont porteurs d’un handicap. En tireront également avantage, les touristes qui viennent visiter la ville (120 000 en 2009) et ceux (1 million par an) qui atterissent à l’aéroport de Bourgas et logent souvent à 10 km du centre de la ville. Le système de transport, baptisé BRT (Bus Rapid Transit), améliorera de manière notable les connexions entre la ville et l’aéroport. D’ici 2013, le nombre annuel de trajets via les transports publics devrait s’élever à 33,6 millions.

Le projet de restructuration comprend le remplacement des bus actuels, âgés de 20 ans, par 28 bus diesel articulés et 39 bus standard. Ces bus seront à plancher bas et satisferont à la norme d’émissions Euro 5, voire la dépasseront. Afin d’assurer une circulation rapide et fluide, les bus auront priorité sur les autres véhicules aux feux rouges. Les travaux comprendront également l’aménagement d’une voie rapide pour les bus, la construction et la rénovation de la station centrale de bus, ainsi que la création d’un centre d’information et d’un café à destination des touristes, la rénovation du dépôt de bus, l’aménagement de pistes cyclables (sur une longueur totale de 20,2 km) et l’édification de ponts piétonniers en quatre endroits de la ville.

Près de 1 000 emplois directs seront créés dans le cadre du projet, principalement lors de la phase initiale de développement au vu de l’importance des travaux de construction et de développement entrepris.

Les transports publics et la technologie

D’un point de vue plus technique, les améliorations prévues comprennent l’introduction d’un système de billetterie électronique intégré, qui fournira aux voyageurs des informations en temps réel aux stations et à l’intérieur des bus, ainsi que la création d’un centre intégré de gestion et de contrôle du trafic équipé d’un système de vidéosurveillance, constitué de 40 caméras installées aux principaux carrefours.

Cela ne s’arrête pas là. Tournées vers l’avenir, des études de faisabilité seront également menées dans le cadre du projet et orientées sur la définition d’objectifs à moyen et long terme. Parmi les possibilités envisagées: un parc relais et un terminal de bus interurbain, pour préparer la région à la demande future de transport.


Date de rédaction

27/09/2011