Modernisation d’une ligne ferroviaire au bénéfice des voyageurs et des entreprises

La modernisation d’une section de ligne ferroviaire entre Septemvri et Plovdiv en Bulgarie raccourcira les temps de trajet, augmentera la sécurité et stimulera l’économie locale.

Autres outils

 

Ce projet correspond à la première phase d’un programme d’amélioration de la ligne de chemin de fer entre Sofia et Plovdiv. Les travaux concernant les deux autres sections (Sofia-Elin Pelin et Elin Pelin-Septemvri) ont été reportés en raison de la complexité des procédures d’acquisition des terres et de la nécessité de construire des tunnels dans un relief montagneux difficile d’accès.

Les travaux de la première phase consisteront à moderniser une section de ligne ferroviaire à double voie de 53,6 km de long. Cela augmentera la vitesse de circulation, qui passera à 160 km/heure pour les trains de voyageurs traditionnels et à 200 km/heure pour les trains pendulaires. La sécurité ferroviaire sera améliorée grâce à l’installation d’un système de signalisation de pointe et à l’introduction d’un nouveau système de communication utilisant des équipements radio sophistiqués et des câbles à fibres optiques. Les quatre passages à niveaux routiers seront également remplacés par des passages supérieurs ou inférieurs, ce qui augmentera également la sécurité le long de la voie.

Cinq gares de l’itinéraire seront équipées de la nouvelle infrastructure de signalisation. D’autres travaux sont prévus pour reconstruire les voies en respectant l’alignement d’origine, améliorer les ponts (un pont sera même reconstruit), réhabiliter les lignes aériennes et moderniser les systèmes d’information des passagers dans les gares.

D’importantes économies

La modernisation de la ligne Septemvri-Plovdiv devrait permettre des économies de temps estimées à 4,2 millions EUR/an. Les 3,4 millions d’habitants de la région bénéficieront de services ferroviaires de meilleure qualité et plus efficaces, aussi bien pour les voyageurs que pour les marchandises. Cela stimulera l’économie locale, notamment à Plovdiv, un important centre industriel.

La compagnie nationale propriétaire des infrastructures ferroviaires (NRIC) gèrera et exploitera la nouvelle ligne. En même temps, le ministère du transport, des technologies de l’information et de la communication approuvera un programme annuel et financera la construction, l’entretien, la réparation et le fonctionnement de l’infrastructure ferroviaire. Pendant sa mise en œuvre, la première phase devrait créer 905 emplois.

La ligne ferroviaire Sofia-Plovdiv fait partie du réseau de transport transeuropéen financé par l’UE (appelé programme TEN-T), qui entend améliorer les infrastructures de transport pour permettre aux personnes et aux marchandises de circuler plus efficacement et plus rapidement entre les États membres. Ce projet s’intègre également à une stratégie générale du gouvernement bulgare visant à rénover et moderniser la ligne ferroviaire allant de la frontière du pays avec la Serbie aux frontières avec la Turquie et la Grèce à Svilengrad.

Coût total et participation UE

Le projet «Modernisation de la section ferroviaire entre Septemvri et Plovdiv en Bulgarie» dispose d’un budget éligible total de 266 475 718 EUR. La contribution du Fonds de cohésion s’élève à 202 215 017 EUR pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

04/06/2012