Contrôler le cycle de l’eau

Dans la région bulgare de Severozapaden, un projet vise à améliorer le réseau de distribution d’eau au profit des habitants et de l’environnement, en sécurisant et en améliorant l’accès à l’eau potable et en raccordant 100 % de la population au réseau d’égouts (par rapport aux 87 % actuels).

Autres outils

 

L’agglomération de Vratsa sera bientôt desservie par une infrastructure de distribution d’eau moderne, grâce à des travaux portant sur quelque 78 km de conduites principales et secondaires, profitant aux 77 000 personnes habitant la zone couverte par le projet.

Propreté et conformité

Les installations seront la propriété de la municipalité de Vratsa, qui chargera la compagnie des eaux VIK Vratsa OOD de leur exploitation et de leur maintenance. Les investissements réalisés permettront à Vratsa de se mettre en conformité avec les directives européennes sur l’eau potable et sur les eaux urbaines résiduaires. Ainsi dotée d’un service des eaux fiables et conforme aux normes, elle deviendra plus attirante aux yeux des investisseurs.

Contrôler le processus de bout en bout

S’agissant de l’aspect approvisionnement en eau, les travaux portant sur les 78 km de canalisations consisteront à remplacer les tuyaux en amiante-ciment par des tuyaux en PEHD. La conduite de transition de 33 km reliant le barrage de Srechenska Bara à Vratsa sera également reconstruite. L’un des buts principaux est de garantir la sécurité et de réduire les frais d’exploitation et de maintenance en remplaçant les conduites usagées et en diminuant les pertes d’eau.
S’agissant de la collecte et du traitement des eaux usées, le projet prévoit de reconstruire et de moderniser près de 8 km des collecteurs principaux existants et près de 13 km du réseau d’égouts secondaire, d’étendre près de 26 km du réseau de collecte des eaux usées et de rénover l’usine de traitement des eaux usées de l’agglomération, qui disposera à terme d’une capacité correspondant à une population de 94 000 personnes. Pour ce faire, le projet aura recours à la technologie des boues activées avec élimination des nutriments et stabilisation aérobie des boues. Le réseau de collecte des eaux usées des districts de Podbalkanski, Kulata et Bistrets sera également étendu, des branchements étant construits le long des rues reliées aux collecteurs principaux.

Des avantages de grande envergure

Les principaux résultats attendus sont les suivants : traitement approprié de l’eau et meilleure qualité de l’eau en aval de la Dubnika (diminution de la pollution organique et de la pollution par les nutriments) ; réduction des écoulements incontrôlables d’eaux usées non traitées ; raccordement de la population entière au réseau d’égouts ; réduction des fuites et infiltrations dans les réseaux d’égouts. Ce projet prévoit également l’installation d’équipements de régulation de la pression et de mesure de débit. Il réduira de 65 % les pertes du réseau de distribution d’eau. La population sera exposée à un risque sanitaire moindre, puisque l’eau sera plus propre. En termes d’emploi, ce projet devrait créer 520 emplois directs au cours de l’étape de mise en œuvre.    

Date de rédaction

06/02/2011