Achèvement de la liaison autoroutière vers la Turquie

Un nouveau tronçon de deux fois deux voies complètera prochainement la section bulgare de l’autoroute transeuropéenne reliant Dresde à Istanbul.

Autres outils

 
Yuzhen tsentralen, Yugoiztochen, Bulgarie Yuzhen tsentralen, Yugoiztochen, Bulgarie

La construction d’un tronçon de deux fois deux voies de 65 km dans le sud-est de la Bulgarie permettra d’achever un projet de construction d’autoroute entamé il y a 30 ans.

Améliorer la sécurité

L’ajout de ce tronçon de 65 km, depuis la jonction de Plodovitovo à la ville de Harmanli, dans la région de Haskovo, marquera le quasi-achèvement de l’autoroute Maritsa.

La route existante à deux voies qui suit le même tracé doit actuellement supporter la majorité du transport routier européen de marchandises acheminées vers et en provenance de la Turquie. La nouvelle construction conduira ainsi également à une amélioration significative du quotidien de la population locale, étant donné qu’elle réduira le passage du trafic dans les nombreuses villes et autres villages actuellement dérangés par les nuisances sonores, la pollution et les problèmes de sécurité routière. Le trafic international et les autres usagers de la route bénéficieront eux aussi d’une voie plus rapide et mieux sécurisée.

Relier l’Europe à l’Asie

L’autoroute de Maritsa, «l’A3 bulgare», s’étend sur 114 km vers le sud-est, depuis de la liaison avec l’autoroute A1 à proximité d’Orizovo, à l’est de Plovdiv, deuxième plus grande ville de Bulgarie, jusqu’au poste-frontière bulgaro-turc de Kapitan Andreevo. Deux tronçons ont déjà été construits: depuis la liaison d’Orizovo à celle de Plodovitovo et depuis Harmanli à Kapitan Andreevo. Un autre tronçon, reliant le village de Kapitan Andreevo à la frontière turque, est en cours de construction grâce à un prêt de la Banque mondiale.

Le poste-frontière constitue un point d’entrée important de personnes et de marchandises dans l’Union européenne. Une fois terminé, le projet formera la liaison finale du corridor paneuropéen reliant l’Europe centrale à l’Asie, de Dresde à Istanbul.

Plus de 200 nouveaux emplois

Le projet envisage la construction de trois tronçons autoroutiers, cinq ponts surplombant des cours d’eau, cinq viaducs, cinq tunnels, deux ponts de chemin de fer, un passage sous une voie ferrée, 17 km de murs antibruit et 10 aires de service ou de repos. Les travaux impliqueront la création de 260 emplois et douze emplois seront par ailleurs directement créés pour l’exploitation à long terme des tronçons.

Coût total et financement européen

Le projet «Completion of the Maritsa Motorway between Plodovitovo junction and the town of Harmanli» (Achèvement de l’autoroute Maritsa entre la liaison de Plodovitovo et la ville de Harmanli) bénéficie d’un budget total éligible de 203 810 385 EUR, le Fonds européen de développement régional contribuant à hauteur de 163 048 308 EUR pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

10/07/2012