Le Sud de la Baltique: une région maritime à l'avant-garde de l'innovation dans le transport maritime

Pour rester compétitif, le secteur européen du transport maritime doit s'adapter à des lois environnementales plus strictes et adopter les nouvelles technologies. Un projet financé par le FEDER visant à moderniser une infrastructure de gaz naturel liquéfié (GNL) et à accroître le niveau de connaissances devrait donner au Sud de la Baltique les moyens d'adopter des changements positifs.

Autres outils

 
l'installation d'une infrastructure de GNL s'annonce bénéfique pour la région du Sud de la Baltique. © MarTech LNG l'installation d'une infrastructure de GNL s'annonce bénéfique pour la région du Sud de la Baltique. © MarTech LNG

" La région du Sud de la Baltique a peu d'expérience du GNL, et il est donc tout à fait logique de collaborer avec des acteurs très expérimentés de ce secteur spécialisé. La collaboration avec MarTech LNG nous a permis d'entrer en contact avec d'autres entreprises de la chaîne d'approvisionnement, ce qui nous a ouvert des perspectives commerciales et permis de discuter d'éventuels partenariats. "

Frank van Dijk, directeur régional du marketing chez General Electrics Gas and Oil Europe

Lorsque changement est synonyme de nouvelles perspectives

Le renforcement des réglementations sur le soufre et l'évolution des pratiques concernant le fioul de soute ont obligé le secteur du transport maritime à s'adapter à de nouvelles conditions. Pour faire du GNL un carburant de substitution viable, il faut adapter les bateaux afin d'assurer leur conformité, mettre en place de nouvelles infrastructures et établir de nouvelles chaînes d'approvisionnement.

Grâce au projet «MarTech LNG», les entreprises du Sud de la Baltique, région qui recouvre les zones maritimes du Danemark, d'Allemagne, de Lituanie, de Pologne et de Suède, sont préparées à relever ces nouveaux défis mais aussi à saisir les nouvelles possibilités dans le domaine des carburants de substitution.

Renforcement des capacités régionales

Le projet a débuté en 2012 par une étude des capacités de la région du Sud de la Baltique de gérer les infrastructures nécessaires pour le GNL. Des outils ont ensuite été développés pour renforcer les capacités et le savoir-faire.

Citons notamment le portail LNG.eu, une plateforme unique en son genre de partage des connaissances et des actualités dans le domaine du GNL. Le projet «MarTech LNG» a aussi permis de concevoir et de mettre en œuvre des programmes de formation pour les entreprises, qui portent sur la construction et le fonctionnement des terminaux de GNL.

Mise en place des infrastructures et des services

Le projet «MarTech LNG» a également lancé des consultations préalables de faisabilité dans le cadre de trois appels d'offres liés à la technologie GNL. Le premier concernait le ravitaillement en GNL d'un bateau effectuant des trajets de courte distance au Danemark; le deuxième portait sur l'allocation de capacité à un terminal de GNL à Klaipeda, en Lituanie, et le troisième sur la mise en service d'une ligne de ferry entre Świnoujście et Klaipeda, reliant deux grandes plateformes régionales du GNL.

Un impact régional positif

Selon les estimations du partenariat, MarTech_LNG devrait déboucher sur un investissement de quelque 50m d’euros.

Le projet a par ailleurs contribué au lancement de l'exploitation commerciale d'une unité de stockage et de regazéification flottante pour Klaipedos Nafta, l'opérateur du terminal de GNL de Klaipeda en Lituanie. L'entreprise a aussi conclu un accord avec la société allemande Bomin Linde LNG afin d'étudier ensemble la possibilité de créer un navire fournissant des services de ravitaillement au GNL dans la région.

Les deux entreprises prévoient aussi de construire une station terrestre de rechargement au GNL dans le port de Klaipeda, qui offrira des services à petite échelle liés au GNL et contribuera ainsi à accroître la demande de GNL dans les pays baltes et en Pologne.


Investissement total et financement de l’UE'

Le projet «Marine Competence, Technology and Knowledge Transfer for LNG (Liquid Natural Gas) in the South Baltic Sea Region (MarTech LNG)» a fait l'objet d'un investissement total de 1 352 886 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s'élève à 1 088 532 EUR au titre du programme opérationnel «Sud de la Baltique» pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

26/10/2015